Ce samedi soir, les seize demi-finalistes de The Voice Kids se sont succédés sur le plateau de TF1 pour délivrer une prestation sur une chanson de leur choix. L’objectif étant de séduire leur coach respectif afin de décrocher une place pour la grande finale du télécrochet.

La soirée débute avec l’équipe de Jenifer. Après avoir écouté et regardé attentivement chaque prestation, l’interprète de Ma révolution fait le choix de garder Lissandro, qui a mis le feu sur scène avec One way or another de Blondie, et Sara, qui a pris des risques en choisissant de défendre sa place sur I put a spell on you de Jay Hawkins, une chanson difficile à interpréter pour son jeune âge. Lena, la benjamine de l’émission âgée de 7 ans, ne peut cacher sa tristesse face à la décision de sa coach.

C’est ensuite au tour de Patrick Fiori de voir son équipe monter sur scène. Le coach emblématique de The Voice Kids s’est basé sur les frissons qu’il a ressentis en écoutant ses poulains pour faire son choix. Ce dernier s’est porté sur Ema, qui l’a rendu très “fier” en interprétant Memory de Barbra Streisand, et Rébécca, qui a transporté l’ensemble des jurés et du public en reprenant, violon à la main, You raise me up de Josh Groban.

Pour Kendji Girac, c’est une première. Nouveau venu sur le banc des coachs, l’interprète de Color Gitano n’a pas caché sa difficulté à ne choisir que deux de ses petits protégés. Au moment de donner les noms des finalistes, il souffle une bonne fois : “Je choisis Naomi et Abdellah”, dit-il. La première a donné des frissons aux jurés en se frottant à nouveau à une grande voix, celle de Lady Gaga avec I’ll never love again. Le second a offert au public une version unique de Lettre à France de Michel Polnareff. “Je trouve cela incroyable à 15 ans de personnaliser une musique que l’on veut chanter, lui lance Kendji Girac. Je suis fier de t’avoir dans mon équipe.”

Les talents de Soprano sont les derniers à monter sur scène. Sans surprise, l’ancien membre de Psy4 de la rime choisit d’emmener Enzo avec lui en finale. Il faut dire que son interprétation de Lose Yourself d’Eminem en a bluffé plus d’un. Rania a ensuite ému l’assemblée en reprenant SOS d’un terrien en détresse de Daniel Balavoine. “C’était de la haute voltige”, dit Jenifer avec les larmes aux yeux. La jeune fille de 11 ans rejoint ainsi sa sœur, Sara, 13 ans, sur l’affiche d’une finale où le talent et la surprise seront au rendez-vous.