Télévision

Tina Arena, en tournée en Belgique, a chanté pour le Télévie. Pour les enfants malades

NAMUR C'est son 5e Télévie. Ce sont les enfants malades qui la touchent, qui la mobilisent. "Le Télévie, je n'ai pas réfléchi une seconde : j'ai dit je viens ! J'aime beaucoup le Télévie, j'aime l'ambiance, les gens qui participent, qui donnent leur temps, leur énergie, pour faire avancer les choses. Pour nous, artistes, c'est notre manière de dire aux gens : allez ! Il y a deux choses dans la vie avec lesquelles tu ne fais jamais de compromis : la santé et l'éducation. Je suis là pour la cause. Et c'est super-important."

Le choix des chansons qu'elle a offertes au public ne relève pas du hasard. À commencer par Out here on my own , en duo avec Patrick Fiori. "D'une façon ou d'une autre, on est tout seul. Même si on est entouré d'amour. Philosophiquement, c'est ainsi." Très porteur d'espoir, son succès Sept vies : "Je pense qu'on vit plusieurs vies. Je parle par expérience, moi qui ai des attaches multiculturelles, qui ai été éduquée par le monde. Les enfants, ils peuvent entrer malades dans le monde, cela ne veut pas dire qu'ils vont passer toute leur vie ainsi. On a la chance de vivre plusieurs vies. Ça c'est plutôt quelque chose de positif."

Tina Arena, ce sacré petit bout de femme, sort un nouvel album : The Best . Le meilleur. "Je commence à me poser beaucoup de questions. Après dix ans, j'ai le sentiment de vouloir passer à autre chose. La promotion m'a tuée ces dernières années. Je veux retrouver l'essentiel de la vie."



© La Dernière Heure 2009