Tout sourit à Arnaud Delvenne, dernier candidat belge à défendre nos couleurs dans cette treizième saison de Top Chef. Lundi soir, le chef liégeois a remporté l’emblématique épreuve de La guerre des restos aux côtés de Mickaël et Wilfried, qui font respectivement partie des brigades de Philippe Etchebest et Hélène Darroze. Ce que nos trois comparses ignoraient, par contre, au moment d’installer leurs couteaux dans les cuisines du Philo Saucisse – nom qu’ils ont donné à leur établissement – c’est que, cette année, il y aurait plus que la reconnaissance des chefs à gagner. La production, qui voulait encore davantage marquer le coup, leur a annoncé que leur restaurant ouvrirait prochainement ses portes pour plusieurs semaines. Une première dans l’histoire de la compétition et un rêve qui se concrétise pour les trois participants du prestigieux concours de cuisine !

Un deuxième restaurant

Arnaud Delvenne, qui vient d’ouvrir son établissement à Liège, Nono pourra donc se targuer d’être l’heureux chef d’un deuxième établissement en région parisienne. Si vous êtes de passage dans la capitale française aux alentours du 19 avril (la date d’ouverture officielle n’a pas encore été communiquée), vous pourrez donc prochainement vous attabler dans le bistro carnivore de l’équipe triomphante de La guerre des restos. Arnaud, Mickaël et Wilfried avaient 48 heures pour redécorer de A à Z un ancien karaoké. Avant de ranger définitivement les micros au placard, les trois acolytes ont poussé la chansonnette une dernière fois et entonné le refrain d’un classique de Disney, “Hakuna Matata”. Ce sont les paroles de la chanson du Roi Lion qui leur ont d’ailleurs inspiré le nom du restaurant, Philo Saucisse.

Quant au thème – celui de la saucisse – il tenait particulièrement à cœur à Mickaël qui a suggéré au trio d’imaginer un menu autour de la saucisse de l’entrée… au dessert. Saucisse d’agneau en entrée, le traditionnel saucisse-purée revisité en plat et du boudin blanc à la fève tonka et aux pommes en dessert. Un choix risqué qui a déstabilisé mais également séduit le jury de Top Chef.

Pas de candidat éliminé

L’équipe concurrente, celle de Louise, Lucie et Pascal, qui n’a récolté que 6 votes contre 15 en faveur de l’équipe d’Arnaud, avait imaginé un restaurant, le MeriDio, autour de la cuisine méditerranéenne. L’Amarante, le resto végétal de Sébastien, Lilian et Thibaut, n’a, quant à lui, pas été sélectionné par le critique culinaire François-Régis Gaudry et n’a pas pu ouvrir ses portes.