Un nouvel extrait du documentaire "Je ne suis pas une salope", dont des scènes ont été coupées avant sa récente diffusion sur Canal+, accable Pierre Ménès. On y voit ce dernier assurer qu'il ne regrette pas d'avoir embrassé Isabelle Moreau sur la bouche sans son accord sur le plateau de Canal+ en 2011.

Diffusé par le média français Les Jours, cet extrait de moins de 5 minutes provoque déjà un nouveau séisme dans la presse. Et pour cause : la scène a de quoi choquer. Pierre Ménès revient sur ce baiser et affirme que “bien sûr” il pourrait de nouveau embrasser une femme de cette façon sur un plateau de télévision. "J’ai vraiment le souvenir que je vais pour l’embrasser, en pensant qu’elle va se détourner, elle ne se détourne pas du tout. Et d’ailleurs (...) elle met sa main autour de moi. Elle a totalement assumé ça, Isabelle”, assure-t-il ensuite.

En colère et choqué

Isabelle Moreau s'est elle aussi confiée sur l'incident. “Cette scène, je la trouve moche et elle n’aurait pas lieu aujourd’hui, je crois. Il ne le ferait pas... Je pense, j’espère qu’il le regrette”, déclare ainsi Isabelle Moreau, qui explique ne pas avoir vécu la scène “sur le moment” de la même façon qu'elle la ressent aujourd'hui. “Je trouve que cette image est dévastatrice. (...) Parce que quelle crédibilité accorder à une femme qu’on peut embrasser comme ça, selon son bon vouloir? J’ai joué le jeu, et c’est ce qui est terrible”, reconnaît-elle.

Face à ces images, la colère envahit Pierre Ménès, qui cherche à justifier son geste. "Elle le dit: au moment où ça se passe, elle ne le prend pas mal. C’est la société qui l’a fait évoluer, c’est la société qui lui dicte ce qu’elle dit là”, insiste-t-il. “C’est pas un smack qui va te salir non plus, faut se calmer aussi. Mais tout ça, c’est ce que je ne supporte plus dans le truc d’aujourd’hui. Si tu ne peux pas faire un bisou sur la bouche à une copine, au secours quoi! Au secours!”, continue de s'agacer le consultant de Canal.

“Je ne comprends pas que tu juges un truc d’il y a 10 ans à l’aune de ce que dicte la société d’aujourd’hui, je trouve ça malhonnête”, conclut Pierre Ménès, qui ne regrette pas son geste, mais bien la réaction d'Isabelle Moreau, se disant même choqué par celle-ci.