Pierre Ménès est au centre d'une vive polémique, après la diffusion d'un documentaire sur le sexisme dans le milieu du journalisme sportif. Canal+ est en effet accusée d'avoir censuré un passage pour protéger son chroniqueur vedette. Il est notamment accusé d'avoir soulevé la jupe de Marie Portolano pour lui agripper les fesses. Mais aussi d'avoir volé un baiser à Isabelle Moreau pour "fêter" la centième, en 2011, du Canal Football Club, une scène à retrouver ici.

"Dans la version initiale" du documentaire, Marie Portolano montre ces images "à Isabelle Moreau sur une tablette, qui, les revoyant, fond en larmes", affirmait d'ailleurs le site Les Jours, qui a révélé l'information, à propos de cette séquence.

Ce lundi, une autre vidéo commençait à circuler sur les réseaux sociaux. Il s'agit d'un passage de l'émission "Touche pas à mon Sport", tournée en 2016 sur D8 (ex-C8), dans lequel Ménès se lève pour embrasser de force la journaliste Francesca Antoniotti. Prise par surprise, cette dernière ne peut cacher sa stupéfaction face au comportement du chroniqueur de Canal +.  Même Estelle Denis, à la présentation de l'émission, semble confuse. Sur le plateau, le malaise est palpable.


L'exhumation de la vidéo a entraîné de nombreuses réactions de soutien à l'égard de Francesca Antoniotti. Celle-ci reviendra sur ces images ce lundi soir dans Touche pas à mon poste, comme elle l'a indiqué sur les réseaux sociaux. Pierre Ménès sera lui aussi s'expliquer dans l'émission de Cyril Hanouna. Les images qui n'ont pas été diffusées devraient y être révélées.