Valérie Benaïm est connue pour être une chroniqueuse de Touche pas à mon poste qui n'a pas sa langue dans sa poche. Elle l'a encore prouvé le 17 septembre dernier, en donnant son avis sur les morceaux du rappeur Freeze Corleone. L'artiste est connu pour ses textes faisant l'apologie du nazisme et de l’antisémitisme. Valérie Benaïm, d'origine juive, s'est dite très touchée par ses propos et n'a pas hésité à remettre le rappeur à sa place. "Je vais essayer d’être très calme et de poser mon propos parce que moi, les textes de ce garçon me touchent au cœur parce que je suis juive, de religion juive. Mais je pense qu’il parle de l’humanité parce que quand on touche à un noir, un juif, un musulman, on touche à l’humanité. Donc voilà, je pense que ce type-là est abject et je lui dis dans les yeux: ‘Tu n’es qu’une merde’ ”.

Cette déclaration a évidemment fait réagir vivement les fans du rappeur. Si Valérie Benaïm a souhaité revenir sur ses propos et les nuancer en expliquant qu'elle n'avait à l'époque pas écouté tout le travail de Freeze Corleone, la chroniqueuse a néanmoins reçu des menaces de mort. Ce 22 septembre, un jeune homme a même dû être placé en garde à vue au commissariat de Boulogne-Billancourt. Ce dernier, se serait rendu devant les studios de C8 où est enregistrée l'émission pour s'en prendre violemment à la chroniqueuse. L'équipe de production a donc contacté la police. Selon le magazine Closer, l'individu aurait tenu des propos à caractère antisémite et une enquête serait en cours.