Télévision

Les films de Quentin Tarantino sont rarement courts. 

Et Once Upon a Time in Hollywood ne déroge pas à la règle, avec une durée de 2 h 45. Mais il faut croire que ce n’est pas encore suffisant pour le cinéaste, qui a réalisé son meilleur démarrage aux États-Unis (40 millions $) avec ce film. Selon un de ses comédiens, Nicholas Hammond, l’interprète de Sam Wannamaker, le cinéaste compte proposer une version bien plus longue sur les plateformes.

“Il y a des discussions pour une version de quatre heures destinée à Netflix, a-t-il expliqué à The Mutuals. Parce qu’il reste énormément de scènes que Tarantino ne pouvait pas intégrer dans le film, par faute de place.”

Voilà qui devrait encore moins ravir la fille de Bruce Lee, qui estime que son père y est présenté comme un “arrogant trou du c…” sur base de clichés racistes.