Chroniqueuse phare de Touche pas à mon poste, présente à pratiquement tous les numéros du talk-show de C8, Valérie Benaïm s'est montré plus discète ces derniers mois. Ses absences répétées n'ont pas échappé aux téléspectateurs qui ont, dans un premier temps, pensé que la journaliste s'était disputée avec Cyril Hanouna. Les raisons de sa prise de distance n'ont toutefois rien à voir avec le présentateur de l'émission.

Interrogée par Thierry Moreau sur Twitch, Valérie Benaïm évoque des problèmes de santé qu'elle traine depuis un moment. "J'y suis toujours, ça reste ma famille. J'ai demandé à Cyril Hanouna, en cours d'année, de lever un petit peu le pied cette saison, ce qu'il a accepté [...] sans compter mes maux de dos", explique la journaliste de 51 ans.

"Ca l'a beaucoup peinée"

Il semblerait toutefois qu'une autre raison ait poussé Valérie Benaïm à s'écarter de Touche pas à mon poste. Il y a quelques mois, la journaliste a, en effet, été la cible de nombreux messages haineux suite à ses propos sur le rappeur controversé Freeze Corleone pointé du doigts pour ses chansons aux textes antisémites. "Je vais essayer d'être très calme et de poser mes propos parce que les textes de ce garçon me touchent au coeur, parce que je suis de religion juive. Il parle de ma communauté et de l'humanité. (...) Je vais lui dire dans les yeux : 'Tu n'es qu'une merde.' (...) Si j'écoute mon coeur, j'ai qu'une envie, c'est de censurer ce type et de lui dire 'cache-toi parce que j'ai qu'une envie, c'est de te défoncer", avait-elle lancé à l'antenne, sous le coup de l'émotion. Une réaction qui a même poussé un homme à se rendre devant le studio de Touche pas à mon poste pour harceler et insulter la chroniqueuse de vive voix.

Toute cette histoire aurait profondément touché Valérie Benaïm, explique Cyril Hanouna. "Valérie voulait un peu se reposer parce qu'elle a été très marquée par tout ce qui s'est passé en début d'année et toutes les insultes qu'elle a reçues sur les réseaux sociaux. Sachez que ça l'a beaucoup peinée", déclare le présentateur qui devra donc se passer, un peu plus souvent, de l'un des visages emblématiques de l'émission.