Télévision

Témoignage accablant d'une victime à 19 h 45, dans Indices sur RTL-TVi

BRUXELLES "Si on a choisi de consacrer un sujet à Joël Devillet, c'est parce qu'il s'agit d'une histoire d'aujourd'hui, mais qui paraît sortie d'un autre temps. " Georges Huercano ne mâche pas ses mots lorsqu'il évoque le reportage qu'il a réalisé pour le magazine Indices de ce soir.

Joël Devillet a été abusé, alors qu'il n'avait que 14 ans, par le vicaire d'Aubange, Gilbert Hubermont. À l'époque, l'Église avait tout fait pour étouffer l'affaire. Aujourd'hui, âgé de 35 ans, Joël a décidé de témoigner, sur antenne et dans un livre au titre explicite : Violé par un prêtre.

"Avec cette histoire, on comprend comment l'Église et l'évêché de Namur ont voulu faire taire Joël et ont tout essayé pour que l'affaire n'aille pas en justice. Mgr Léonard a laissé les choses aller. C'est de la non-assistance à personne en danger ! La question est de savoir pourquoi on n'a pas dénoncé les faits et pourquoi on n'a pas protégé les autres enfants."

Le cas de Joël remonte au milieu des années 80. Il était un adolescent en manque affectif, qui se réfugiait dans sa foi pour Dieu. Arrive un nouveau vicaire, Gilbert Hubermont.

"Il avait l'habitude de prendre les enfants sur ses genoux pour regarder la TV", explique Joël. "Il a commencé par me caresser le visage . Il me disait de me laisser faire. Puis, il a mis sa main au niveau de mon sexe et il voulait que je fasse de même avec le sien."

Les abus deviendront alors quotidiens. "J'étais devenu son objet sexuel." Joël avertira notamment Mgr Léonard. Gilbert Hubermont sera alors muté à Flawinne, où il continuera d'exercer. Joël, lui, entrera au séminaire. Finalement, une confrontation avec l'abbé Hubermont sera organisée et celui-ci craquera et avouera.

Mais l'Église demandera à Joël de ne pas ébruiter l'affaire, en échange de quoi on lui payerait ses frais de thérapie. Ce que l'évêché ne fera jamais. "J'ai ensuite été viré du séminaire et lorsque je me suis rendu compte que j'avais été mené en bateau, j'ai porté plainte."

Depuis 2001, Hubermont travaille dans un centre pour personnes handicapées de la Région wallonne. Ce qui révolte Joël, qui a perdu toute foi en Dieu. "Dans son nouveau poste, il est une fois de plus en contact avec des personnes fragiles."

En savoir plus

Violé par un prêtre Un livre de Joël Devillet aux éditions de l'Arbre.



© La Dernière Heure 2009