Virginie Hocq: "On m’a approché pour Danse avec les Stars"

Interview > P-Y. P. Publié le - Mis à jour le

Télévision L’humoriste décalée belge clôture trois ans de tournée Sur le fil, le 22 avril, au Cirque Royal de Bruxelles.

"Le fait de terminer chez moi, en Belgique, c’est important, confesse la Nivelloise Virginie Hocq au sujet de son spectacle créé à Paris il y a 3 ans. Après, je vais m’octroyer un petit temps de rien. Trois semaines. Pour aussi profiter de ma fille."

Celle qui tournera en mars le nouveau film du Belge David Lambert (Troisièmes noces) ainsi qu’une web série veut faire le vide après ses derniers mois intenses entre spectacle (Sur le fil), deuxième bébé ( elle a accouché de Billie en 2016) et cinéma (Le petit Spirou dans lequel elle incarne la directrice d’école, aux côtés de Pierre Richard et Natascha Régnier). "À partir du mois de mai, je m’y mets !", explique cette mère heureuse de 41 ans. Ensuite? "Je vais écrire et réaliser mon propre film avec Agnès Obadia, la cinéaste du dernier téléfilm dans le lequel j’ai joué, Le mec de la tombe d’à côté."

Après la série Presque parfaites ou vos passages remarqués dans Vendredi tout est permis, sur TF1, la suite ne serait pas de tenter Danse avec les Stars ?

"On m’a approchée plusieurs fois mais ce n’est pas un truc qui me botte vraiment. C’est bizarre le terme star déjà… Je crois que je préférerais danser avec les stars de la danse ! Avec un Patrick Dupond ou un danseur de la troupe Maurice Béjart. Avec ces stars-là, car je suis curieuse et que j’aime bien apprendre. Mais moi, une star ? Non, je ne me considère pas comme telle. Ça ferait un peu prétentieux. Je suis simplement une personne très heureuse de vivre de sa passion. Avec plein de coups de mou. Des moments de doute qui me permettent de me rendre compte que si je décide de faire quelque chose, faut que je le fasse jusqu’au bout !"

On vous connaît pourtant pour être une humoriste qui ose tout et n’a peur de rien !

"Oui mais je pense qu’il faut toujours écouter la petite voix qu’on a en soi, celle qui parle le moins fort. Au Conservatoire, je ne ressemblais pas à une jeune première. Je ne correspondais pas à l’idée du théâtre classique non plus, mais j’avais l’impression que j’allais faire quelque chose. Je n’avais par contre jamais pensé que ce serait du seul en scène. Et aujourd’hui, ma petite voix me dit d’écrire."

De nouveaux sketches ou spectacles en dehors de votre film ?

"Je n’ai pas envie de réécrire un spectacle seule, ce sera plutôt à plusieurs. Mais pas tout de suite. J’ai eu la chance qu’on m’a toujours laissé faire ma petite popote dans mon coin. Je suis quelqu’un de barré, j’y vais sans me poser de questions, j’ai appris cela de la ligue d’impro. Ça doit être ma force. Je me suis découvert un talent caché pour la cuisine, récemment, avec ma fille. J’ai une passion pour la préparation des plats pour bébé. Alors, qui sait, pourquoi pas un sketch là-dessus (sourire) ? En tout cas, elle me donne plein d’idées!"


"On ne me trouve jamais trash alors que je fais du trash"

Entre son personnage de mannequin pour paquet de cigarettes, de bourgeoise prête à tout pour récupérer son mari dans une partouze ou encore cette épouse naïve d’un serial killer, Virginie Hocq ose tout dans Sur le fil. "Tant que je peux me mouvoir, je continuerai à marcher sur un fil. Comme me disait Jeremy Ferrari, on ne me trouve jamais trash alors que je fais du trash. Mes sketchs sont en fait emballés comme des bonbons. Ils ont un petit peu de miel autour et si on va plus loin, c’est salé. Je ne suis jamais frontale mais j’aime le burlesque et je ne me refuse rien."

À l’image du sketch qui l’a fait connaître: la liste des courses. "Je n’en suis pas gênée, c’est ma marque de fabrique. C’est une femme premier degré, elle avait un gros souci, un repas à faire. Jamais je n’ai dit : ‘Dis chou, je sens ton truc derrière’. Or, le sketch de la machine à laver, les gens me voient dessus… Ça veut donc dire qu’eux-mêmes le font ! (rire)"

Interview > P-Y. P.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Un désaccord avec votre partenaire est mis en lumière par la conjoncture astrale. Vous ne cédez pas !

Taureau

Vous devez faire preuve d’un peu plus de rigueur dans la gestion de vos comptes.

Gémeaux

La patience vous fait défaut, notamment dans votre cadre professionnel. Vous voulez des résultats immédiats.

Cancer

Vous bénéficiez d’un bon climat de compréhension dans vos rapports avec les autres.

Lion

Vous exposez librement vos idées, vos sentiments, votre point de vue. Ils sont généralement bien accueillis.

Vierge

Célibataires, les astres sont enclins à vous pousser vers une rencontre qui risque de laisser des traces.

Balance

La plus grande prudence est de rigueur sur le plan financier. Vous risquez de vous laisser entraîner dans une affaire douteuse.

Scorpion

Tâchez de contrôler votre agressivité, qui risque de s’exprimer dans le cadre familial.

Sagittaire

Vous voulez faire table rase du passé sur le plan affectif. Vous tournez une page, vous allez résolument de l’avant.

Capricorne

Vous échafaudez de grands projets professionnels. Vous êtes prêt à vous lancer dans une nouvelle activité.

Verseau

Si vous avez des enfants, vous êtes capable de faire preuve à la fois d’équilibre, de tendresse et d’autorité.

Poissons

La nature humaine vous surprend toujours. Vous ne comprenez pas les réactions de quelqu’un.

Facebook