Télévision La RTBF a doublé son budget pour les dispositifs de sécurité de Viva For Life.

Depuis samedi dernier, la quatrième édition de Viva For Life bat son plein sur la place de la Digue de Charleroi. Pour accueillir la grande action de mobilisation, la RTBF a mis les petits plats dans les grands, surtout au niveau du dispositif de sécurité. En effet, suite à la menace terroriste, le service public a décidé de doubler son budget destiné à la sécurité. "Entre 2014 et 2016, nous sommes passés de 75.000 euros consacrés à la sécurité à 150.000 euros" , nous explique Francis Goffin, patron des radios à la RTBF.

Un montant qui s’additionne aux 250.000 euros de surcoût que la RTBF consacre à l’entièreté de l’action Viva For Life (on y retrouve le budget consacré au studio de verre de Viva For Life que la RTBF loue pour cinq semaines). Un "budget constant" qui n’a pas été modifié suite aux modifications apportées au studio de verre de Viva For Life (ajout d’un studio TV, etc.). Ce montant vient ainsi compléter la somme déjà apportée par les sponsors et partenaires comme Belfius qui offrent une certaine "stabilité financière". Si ceux-ci ne sont pas beaucoup plus nombreux que ceux des années précédentes ( "un ou deux partenaires en plus"), la somme qu’ils reversent est toutefois plus importante qu’avant.

Francis Goffin tient d’ailleurs à préciser que les dons récoltés lors de l’action Viva For Life ne sont, en aucun cas, utilisés pour financer l’action de mobilisation. "L’argent récolté est totalement destiné aux projets des associations qui ont été choisis par un jury pour être financés", explique le directeur.

Comme dans toute action caritative, les artistes à l’affiche de Viva For Life se produisent bénévolement. "Les seules choses que la RTBF leur paie, ce sont les frais de déplacement et l’hébergement", explique Francis Goffin qui ajoute que l’action de mobilisation n’a pas pu naître du jour au lendemain. "On m’a présenté le concept en 2007. Il a fallu attendre 2013 pour pouvoir le concrétiser."