L'élimination de Shanice vendredi a provoqué quelque remous en Polynésie. C'est le vote de Vincent, qui était pourtant dans son équipe jaune avant la réunification, qui a tout fait basculer. Se sentant trahie, Shanice n'avait pas manqué de dire sa façon de penser à son ex-allié à l'issue du conseil.

Mais c'est principalement son comportement peu avant sur l'île qui est resté en travers de la gorge des téléspectateurs. Ceux-ci n'ont pas apprécié qu'elle aille jusqu'aux menaces pour que Vincent vote contre Laure, ce que ce dernier avait promis de ne pas faire lors des ambassadeurs avant la réunification. "I don't want this", avait même lâché l'analyste financier, réplique devenue instantanément culte.

C'est dans ce contexte que Shanice a été victime d'insultes sur les réseaux sociaux, où la jeune femme a dû faire face à un déferlement de haine. Ce n'est pas la première fois qu'un candidat de Koh-Lanta est d'ailleurs confronté à ce type d'agissements.

Vincent: "Elle ne mérite pas ça"

Comme les choses avaient été trop loin, c'est Vincent qui est sorti du bois pour prendre la défense de Shanice. "Je vois tous les messages, des messages haineux et aussi des messages avec des insultes à l'encontre de Shanice", a-t-il regretté dans une story postée sur Instagram. "Je voudrais juste vous rappeler que ce n'est qu'un jeu. On est là pour jouer. Shanice avait sa stratégie, j'ai la mienne. On n'était peut-être pas d'accord mais, malgré tout, je pense qu'il faut aussi tempérer les choses".

Plusieurs mois après le tournage, la hache de guerre semble avoir été enterrée entre les deux candidats. "Elle ne mérite pas du tout, mais pas du tout ça. Elle ne mérite pas cette haine que je peux lire. Je me mets à sa place, ça doit être assez compliqué", a-t-il dit, tout en insistant que Koh Lanta restait un jeu. "On a tous envie d'aller au bout, on ne va pas se mentir."