Si depuis cette nuit, Will Smith s'est excusé publiquement sur son compte Instagram suite à la condamnation de son geste par L'Académie des Oscars mais aussi à l'ouverture d'une enquête à son encontre, sa gifle n'en finit pas de choquer ou fasciner c'est selon. Même nos humoristes ont donné leur avis sur la question.

Une joue rouge, la police et une réunion au sommet

Quelques instants après ce coup de théâtre, le public des Oscars -qui n'arrêtait pas de dire "Putain de merde"- n’en revenait toujours pas. “Tout le monde s’est figé. Nous étions tous en mode ‘putain, qu’est-ce qu’il vient de se passer?’”, raconte une source présente à la cérémonie dans le média américain Page Six. Cette même source ajoute que l’agent de Smith, Meredith O’Sullivan Wasson, la directrice générale de l’Académie, Dawn Hudson, le producteur des Oscars Will Packer et le président de l’Académie, David Rubin, sont ensuite réunis dans une pièce privée “très rapidement... et avec beaucoup de sérieux”.On sentait que quelque chose n’allait pas”, affirme ce témoin, toujours à Page Six. “J’ai entendu le manager de Chris, Jason Weinberg, dire: ‘Je dois m’occuper de la police de Los Angeles maintenant. Je dois aller voir ce qu’il se passe’, puis il est sorti.” Et de poursuivre. “Tout le monde a vite compris la gravité de la situation. Il y avait des gens qui disaient, ‘Oh, mon Dieu, pauvre Chris’. Les gens se demandaient si le visage de Chris était rouge à cause de l’émotion ou parce qu’il avait été frappé."

"Il était un peu secoué"

Des photos où l'on voit Chris Rock et Will Smith assis, ont été prises juste après l'incident. Si certains ont pensé que les deux hommes tentaient de s’expliquer, une autre source affirme le contraire à Page Six. Will Smith lui aurait juste lancé: “Wow, wow, OK, je vous entends. Je suis juste ici pour donner un Oscar."En quoi cela ressemble-t-il à des excuses?”, ajoute cette même source. “Chris Rock a été agressé en direct et même après ça, il a continué d’être cool. Ce gars mérite un Oscar rien que pour ça." Le témoin explique la suite des événements.

Une blague qui ne figurait pas sur le prompteur?

“Quand il est sorti de scène, il était un peu secoué. Il a été emmené dans une pièce annexe et a parlé aux producteurs et à la police. Puis il est allé dans la salle des auteurs (les personnes qui avaient écrit son texte, dont la blague, n.d.l.r.), il a parlé à ses gars et il est parti. Ce sont des gars avec qui il travaille depuis des années. Personne n’a pensé que cette blague poserait un problème.” D'après le Wall Street Journal, toutefois, la blague de Chris Rock -qui ne savait pas que Pinkett Smith souffrait d’alopécie- ne figurait pas sur le téléprompteur et n’avait pas été répétée.

Des stars sous le choc et Diddy fait une révélation

Dans un premier temps, Will Smith a eu une conversation avec son mentor, Denzel Washington. Comme il l’a expliqué au moment de son discours pour son Oscar du meilleur acteur. “Il m’a dit: ‘Au moment où tu es le plus fort, fais attention, c’est là que le diable vient te chercher’."

Enfin, pendant la pause publicitaire, Tyler Perry et l’acteur Bradley Cooper ont également essayé de calmer Will Smith apprend on de plusieurs médias US. Nicole Kidman a aussi été vue en train de lui faire un câlin. “Il essuyait ses larmes, il savait que ce qu’il venait de faire était mal”, a déclaré Scott Feinberg, chroniqueur au Hollywood Reporter. Beaucoup pensaient que la star quitterait la salle mais il n'en a rien été. Will Smith a même reçu l’Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans “La méthode Williams” (avec un mot d'excuse dans son discours) et a fait la fête à l'afterparty des Oscars. C'est là que le rappeur Diddy a déclaré que les deux protagonistes se sont réconciliés. “Il n’y a plus de problème. C’est fini. Je peux le confirmer”, a déclaré Sean Diddy Combs à Page Six. “C’est grâce à l’amour. Ils sont frères.”