Subsides des pouvoirs publics, revenus publicitaires... Voici tous les chiffres !

Le débat est ouvert depuis longtemps et fait grincer des dents … Pour remplir sa mission de service public, la RTBF bénéficie non seulement d’un (large) financement public – comme au nord du pays pour la VRT – mais également de revenus publicitaires (au contraire des chaînes publiques flamandes). En France, les chaînes publiques se passent de la publicité au-delà de 21 heures... Et, chez nous, les chaînes privées de RTL sont financées uniquement à travers la publicité.

Voici donc quelques chiffres – rendus publics après l’année 2015 – qui éclairent davantage sur les fonds dont dispose la RTBF (télé, radio et web) pour proposer un vaste contenu. On apprend ainsi, notamment, que si la dotation de la Communauté française en 2015 atteint les 216,3 millions d’euros, la recette totale de l’entreprise équivaut à… 337,7 millions d’euros. Ce montant comprend la publicité – avec comme règle que la part de pub commerciale ne peut pas excéder 30 % des ressources annuelles de la RTBF –, les câblo distributeurs et d’autres recettes telles que des aides à la production d’émissions diverses (télé et radio) provenant des pouvoirs publics. Ce montant pour 2015 était de 4,4 millions, à ajouter donc aux 216,3 millions déjà investis par la Communauté française.

172,1 millions de salaires

Les recettes totales de la RTBF, pour l’année 2015, s’élèvent (une fois tout cumulé) à 337,7 millions d’euros... qui permettent de produire des émissions bien sûr, mais aussi de payer le personnel. La masse salariale (pour 1.961 effectifs rémunérés) s’élevait l’année dernière à 172,1 millions d’euros.


Un subside public de 216,3 millions

Tandis que la RTBF bénéficie de plusieurs soutiens financiers dont, le plus important, appelé dotation ordinaire. Ce subside public s’élève en 2015 à 216,3 millions d’euros (contre 202,5 millions d’€ en 2011). Auquel il faut ajouter notamment une dotation de TV5 (de 9,5 millions). Au nord du pays, la VRT dans son ensemble a bénéficié, en 2015, d’une dotation publique de 280 millions d’euros.

40,7 millions de recettes publicitaires

en 2015, la télévision de la RTBF a vu ses recettes publicitaires légèrement augmenter depuis 2014 pour atteindre le montant de 40,7 millions d’euros. À titre de comparaison, la télé publique néerlandophone, (soit les chaînes de la VRT) a l’interdiction, elle, de diffuser de la publicité. Les recettes publicitaires récoltées par les chaînes de la RTBF représenteraient en outre la moitié des recettes pub des télés de RTL... Mais les chaînes privées ne sont, elles, financées que par la publicité...


La RTBF coûte 49,2 euros par habitant

Selon nos calculs, la RTBF, dans son ensemble, coûterait annuellement quelque 49,2 euros par Belge francophone. En Flandre, le coût pour l’habitant sur une année est nettement inférieur, soit 43 euros.