La dixième saison du Meilleur Pâtissier prenait fin ce jeudi soir sur RTL-TVI. Et ce, avec un trio de finalistes exceptionnel composé d’Aya, de Maud et d’Alexandre, seul candidat belge de cette édition anniversaire.

Coiffés d’un bonnet de Noël, thème de cette finale, les trois candidats encore en lice ont tout donné pour tirer leur épingle du jeu. D’abord en relevant le défi de Cyril Lignac : réaliser un parfait trompe-l’œil du kitchissime pull de Noël. Si le Carolo a reçu les félicitations du jury à l’issue de cette épreuve, c’est toutefois Maud qui a été le coup de cœur des pros.

Vient ensuite l’épreuve de Mercotte. La blogueuse culinaire a invité les trois pâtissiers amateurs à réaliser une boule à neige. Encore une fois, Alexandre se fait remarquer et décroche la première place de l’épreuve tant redoutée. " Bravo Alexandre, tu es toujours très bon pour les épreuves techniques", le félicite Mercotte.

Pour la dernière épreuve de la saison, Aya, Alexandre et Maud ont dû réaliser le plus beau des sapins de Noël et cela face à un des plus grands pâtissiers français, Christophe Michalak. Après trois heures d’épreuves, ce dernier goûte les différentes réalisations et félicite Alexandre. "En matière de texture, c’est presque un vingt sur vingt", dit-il avant de goûter le gâteau d’Aya qui, malgré son bon goût, n’a pas la forme d’un sapin mais d’un cadeau.

Maud est la dernière à présenter son sapin rempli de 150 macarons. "Un pur régal", déclare Mercotte face à une jeune candidate qui a osé prendre des risques pour cette ligne droite. "Moi, je suis totalement bluffé. T’as 16 ans, t’es un ovni", lance à son tour Christophe Michalak.

C’est finalement Maud qui remporte la saison. En plus d’être la plus jeune candidate de l’émission, elle est aussi la plus jeune gagnante. "C’est incroyable, je ne réalise pas trop", déclare-t-elle. "Petit à petit, tu as réussi à monter en puissance. Tu es une pâtissière extraordinaire", la félicite Cyril Lignac avant d’ajouter que "le talent n’attend pas le nombre des années".

© D.R.