Télévision

"Si vous faites de la propagande et de la manipulation, ça ne va pas être terrible… ". Cette pique est signée Nadine Morano, au micro d’Hugo Clément pour « Quotidien », l’émission que Yann Barthès lançait sur TMC, chaîne de la TNT, ce lundi à 19h10. Pour ce nouveau rendez-vous, programmé face au poids lourd de C8 (ex D8), Cyril Hanouna, tous les candidats à la présidentielle ont répondu « moi » à la question « Qui pensez-vous être le meilleur pour défendre le made in France ? ». Tous sauf Marine Le Pen, boudant le « Quotidien », comme elle le faisait déjà avec « Le Petit Journal » de Canal+. Juste avant, Hugo venait d’expliquer que la candidate du Front National allait attendre, pour sortir de sa voiture, que les journalistes aient fini d’interviewer Cécile Duflot. Dont acte.

Plutôt bon signe ? Ce n’est pas parce que l’équipe de Yann Barthès a intégré le groupe TF1 qu’elle a rangé son esprit mordant au placard. Plus de dix ans d’impertinence sur Canal+, ça ne s’oublie pas. Histoire d’affirmer son indépendance, le trublion s’est moqué de Jean-Pierre Pernaut, tandis qu’Eric et Quentin ont chanté sur un air de «Village People » : « C’est vraiment très marrant d’être sur TF1, on est des déglingués d’être sur TMC… Y a tout le temps les Experts… On n’est plus des bobos de gauche… On met des mocassins, on vote Nicolas Dupont-Aignan… ».

Le duo, auteur de parodies de stories de Snapshat et Instagram, n’est pas le seul rescapé du « Petit Journal ». Martin Weill, correspondant à New York le temps des primaires, Panayotis Pascot et ses enquêtes bidon, Vincent Dedienne, Camille Crosnier, Paul Larrouturou et Clémence Majani ont suivi le mouvement, rejoints par Valentine Oberti et Azzedine Ahmed Chaouch du « Supplément ». Un nouveau, Etienne Carbonier, s’occupera du décryptage du sport.

On a retrouvé aussi non sans plaisir les interviews punchy de Barthès, culotté face à l’ex-ministre de la Justice Christiane Taubira lorsqu’il exhibe un SMS qu’elle lui a envoyé à deux heures du matin en écoutant du Miles Davis. Ce mélange d’info et de divertissement, nourri de sketches, de vannes sous la ceinture ou de détournements d’images, est censé permettre au groupe TF1 de dépoussiérer un peu TMC. Et d’attirer un public rajeuni sur TF1 avec une pastille reprenant les meilleurs moments de «Quotidien », dès ce mardi après le « 20 heures ». Et dès novembre, avec une émission hebdomadaire de deuxième partie de soirée, sorte de spin off de « Quotidien ».