Brabant wallon Le nouveau parc d’activité économique accueillera 1 650 emplois à terme.

Si Tubize a connu un passé économique florissant avec le développement d’industries métallurgiques comme les Forges de Clabecq, ces dernières années sont plus compliquées mais malgré tout, la Ville entend redevenir un pôle économique qui compte dans l’Ouest de la Jeune Province.

Dernière preuve : l’inauguration du parc d’activité économique, Tubize II. "La création de ce nouveau parc d’activité économique est un élément des plus importants, avoue Michel Januth, le bourgmestre de Tubize. Ce ne sont pas moins de 70 hectares qui sont consacrés à l’installation de nouvelles entreprises, le tout, idéalement situé doté d’une excellente accessibilité en connexion avec le réseau routier à proximité de la sortie de l’autoroute A8."

Ce nouveau parc d’activité économique, qui est projet qui a vu le jour en avril 2004, il y a quinze ans, pourra accueillir, à terme, 1 650 nouveaux emplois. "Le dossier a connu de nombreux rebondissements comme l’épisode de la création d’une piste de ski, d’un Retail Park à vocation commerciale ou encore l’imbroglio juridique relatif au remembrement du TGV", continue Christophe Dister, le président d’inBW.

Mais finalement, rien de tout cela et c’est bien un parc d’activité qui vient d’être inauguré et qui connaît déjà un certain succès. "C’est une bouffée d’oxygène mais elle sera visiblement de courte durée car nous avons déjà enregistré des réservations pour plus de 40 % des terrains."

Une fois encore, la Jeune Province a su faire preuve d’inventivité avec des parcelles modulables de toutes dimensions afin de répondre au mieux aux besoins et aux exigences des entreprises susceptibles de s’y installer.

Et des projets, il n’en manque pas en Brabant wallon. "Une enveloppe de 20 millions d’euros a été prévue pour le Brabant wallon dans le cadre du plan de financement Sowalfin 3, continue Christophe Dister. Cette enveloppe va nous permettre d’entamer l’extension de deux autres zones : le parc d’affaires Les Portes de l’Europe à Nivelles Nord, sur l’ancien circuit automobile, et l’ancienne aire autoroutière d’Hélécine située le long de l’E420."