Pour la dixième édition de la Grande Collecte de sang à Grez-Doiceau, qui est aussi la dernière de Philippe Lenaerts, qui passe la main à l’administration communale et au Kiwanis, on espérait des records. Mais ils ne sont pas venus. 

Ce n’est pas pour autant que la journée de collecte de samedi n’a pas été fructueuse. Philippe Lenaerts était d’ailleurs enchanté de celle-ci.

"Nous avons enregistré 252passages cette année, ce qui revient finalement à 170poches de sang. Mais surtout, l’information principale est que nous avons dénombré 62nouveaux donneurs. C’est inestimable pour la Croix-Rouge, qui grâce à cela peut élargir le nombre de donneurs pour l’avenir. Et quand on connaît les difficultés actuelles, surtout l’été, tout nouveau donneur est important !"

L’autre point important de cette journée, c’est la frustration de personnes qui souhaitaient donner leur sang mais qui se sont vu refuser le don… "Avec la problématique du moustique tigre en France, les personnes qui ont séjourné là-bas n’ont pas pu donner leur sang. Le bon côté des choses, c’est que cela confirme la bonne qualité du sang !"

Les concerts ont connu un bien joli succès, de quoi agrémenter cette journée où une série d’actions annexes ont eu lieu. "Il y avait aussi l’enregistrement de donneurs pour le don d’organes ainsi que de cellules souches. Les participants ont également été sensibilisés par les stands de prévention avec les tests de respiration, les problèmes liés à la cigarette…"

Ce que Philippe Lenaerts retiendra, c’est qu’il y avait du monde sur la place de Grez-Doiceau : environ 2 000personnes sur la journée ! "C’est principalement grâce aux banderoles placées aux quatrecoins du Brabant wallon !"

Le Grézien a aussi été rassuré par l’engagement des repreneurs de la Grande Collecte de sang, bien impliqués tant dans le montage et démontage que dans la vérification que tout se déroulait bien.