Après avoir parcouru 400 km, franchi 21 écluses et donné 180 000 coups de pagaie, les 5 jeunes Brabançons wallons sont arrivés au bout de leur épopée belge en kayak. Une épopée qui aura finalement duré 20 jours au lieu des 22 initialement prévus et qui leur aura permis de relier Maastricht à Ostende, en traversant la Belgique via ses fleuves, canaux et cours d’eau.

Un superbe exploit physique (20 km de kayak par jour en moyenne) au service de la bonne cause. Car Michael, Quentin, Alexandre, Louis et Igor avaient choisi de soutenir WWF tout au long de leur voyage "zéro émission". Et notamment le projet : "Plus de place pour la nature en Belgique."

"Ça aura été un challenge psychologique tout autant que sportif, surtout lors de la première semaine où on n’était que deux (les trois autres en seconde sess’), explique Igor De le Vingne. À contre-courant, avec une météo pas au top et le décor triste et industriel de La Meuse, ce n’était pas évident. Mais on savait qu’échouer n’était pas une option et finalement le voyage aura été une expérience incroyable."

Incroyablement riche d’un point de vue humain tout d’abord. "On était étonnés, pas mal de gens nous reconnaissaient sur le parcours et nous encourageaient, c’était génial. Beaucoup nous ont dit : ‘votre voyage, ça nous fait rêver.’ Mais nous, ce sont les messages de soutien, d’encouragement qui nous ont fait rêver, ça nous a boostées tout au long du parcours."

Un parcours dont la beauté de la nature les aura ensorcelés. "C’est avec un tel voyage qu’on se rend compte qu’on a une quantité industrielle d’animaux sauvages en Belgique. On a croisé des oies, hérons, martins-pêcheurs, biches, cerfs, etc. Le contraste entre la périphérie des villes et la nature à l’état pur, c’était magique ! Mais inquiétant à la fois."

Cerise sur le gâteau, la cagnotte lancée au profit de WWF a décollé, avec plus de 2 000 euros de récoltés. "L’objectif est atteint, car on espérait atteindre ce cap pour l’association. On y est arrivés avec la cagnotte lancée sur Leetchi et puis des gens ont fait des dons spontanés, directement à WWF ! Pour tous les remercier, on organisera une petite soirée au bar La Couronne de Braine-le-Château. La date dépendra de la rapidité avec laquelle on arrive à faire le montage du film de notre voyage."

En attendant, Michael, Quentin, Alexandre, Louis et Igor vont probablement délaisser le kayak pendant quelque temps. Mais des idées de nouveaux grands voyages, zéro émission, leur sont déjà venues. Tout comme l’envie de lancer des mouvements de récolte de déchets !