LA HULPE

Malgré des proportions impressionnantes, l’éclair a été rapidement dévoré

TÉLÉVIE La journée de dimanche aura été longue pour Didier Van Den Brande. “Il nous a fallu une journée et demi pour confectionner l’éclair au chocolat de 200 mètres en atelier et, dimanche, nous sommes arrivés à 4 h du matin, sur l’esplanade de la maison communale, afin de tout installer et d’être prêt à commencer la vente à 11 h” , précise le boulanger de la gare, qui a réussi son pari de réaliser un éclair au chocolat géant, au profit du Télévie, à l’occasion du festival de marionnettes de La Hulpe.

“C’est vraiment une réussite pour tout le monde, car mon projet a été soutenu par la commune “, se réjouit le pâtissier la hulpois. “De plus, les ouvriers communaux nous ont donné un sacré coup de main, notamment pour installer les tentes et le bar.”

Si la vente a bien fonctionné, il était encore impossible de chiffrer les bénéfices de l’opération mais, en milieu d’après-midi, près de 1.600 parts d’éclairs étaient déjà parties, malgré une météo mitigée.

Reste qu’en matière de quantités, elles ont dû être revues à la hausse par le boulanger. C’est que l’éclair pesait finalement 400 kg.

“Pour les quantités, nous avions visé trop bas” , note Didier. “Nous avons finalement travaillé 216 kg de crème pâtissière, 30 kg de chocolat et le reste de pâte à chou. Le tout à répartir sur six rangées de tables.”

Juste à côté, Alfred, la marionnette à taille humaine du Tof Théâtre, n’hésitait pas à échanger les tickets contre des parts d’éclair et même à frotter les nappes, devant les sourires amusés des petits et grands.

De quoi aussi assurer le spectacle dans la rue, dimanche, tout en proposant une vente pour la bonne cause.



© La Dernière Heure 2010