Gastuche, à l’aube du changement

Saul
Gastuche, à l’aube du changement

Une étude de mobilité va être entamée pour anticiper la modification du flux de circulation

GREZ-DOICEAU Hameau de Grez-Doiceau aux portes de Wavre, Gastuche va connaître de multiples évolutions dans les prochaines années. Pour rappel, une ZACC de 20,5 hectares, dont une partie est déjà bâtie, prévoit du logement par le biais de la régie foncière provinciale autonome pour au moins 400 habitants.

Ce chiffre est évalué en tenant compte de deux personnes par logement en sachant toutefois que la moyenne dans l’entité est de 2,6…

La volonté des autorités locales est également de planifier les constructions en différentes phases. Par ailleurs, autre élément à tenir en compte, le parc artisanal de Gastuche qui doit, lui aussi, évoluer avec un projet d’extension dans sa partie limitrophe avec la cité du Maca.

La société Pierre logistics a divers projets en sachant qu’il y aura prochainement l’ouverture du Go Box, un nouveau concept de self storage. Sans oublier le flux de circulation engendré par l’entreprise de transport Pier- re…

Enfin, comment ne pas évoquer le projet de contournement nord de la ville de Wavre, qui risque de se réaliser en deux temps ? Conséquence, si la première phase s’arrête au carrefour avec la chaussée de Louvain au domaine de Longchamps, la circulation de transit perturbera inévitablement Gastuche et même l’entité de Grez-Doiceau.

Dès lors, les autorités communales souhaitent avoir recours à un bureau spécialisé pour une étude de mobilité à Gastuche. “L’idée est de cibler spécialement l’étude sur la chaussée de Wavre et ses voiries connexes, depuis l’entrée du territoire communal en venant de Wavre jusqu’au carrefour formé avec l’avenue Comte Gérard d’Ursel, à deux pas de la N 25”, explique le bourgmestre, Alain Clabots.

Le montant global estimatif de ce marché est estimé à 15.000 € TVAC. “Nous estimons opportun de réfléchir de manière préventive aux solutions à envisager pour éviter les désagréments qu’un tel trafic engendrerait.”

Le périmètre souhaité par les autorités est suffisamment large pour évaluer les mesures à prendre en comptant sur l’étude pour les aider à prendre les bonnes décisions futures !



© La Dernière Heure 2011

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be