Non aux "Jardins d’Oisquercq"

Les riverains ne veulent pas voir s’ériger plus de 200 logements dans leur quartier.

J. Br.
Non aux "Jardins d’Oisquercq"

Les riverains ne veulent pas voir s’ériger plus de 200 logements dans leur quartier.

Les Jardins d’Oisquercq, c’est un vaste projet qui est composé, entre autres, de 210 logements - 128 maisons et 82 appartements - près de la rue du Bon Voisin à Oisquercq. Un projet qui n’est pas du goût des riverains qui craignent pour leur bien-être.

Comme ils l’expliquent, ils ne sont pourtant pas spécialement opposés à un projet à cet endroit. "Nous ne sommes pas opposés au fait que des logements soient construits à l’endroit prévu, assure le comité qui s’est créé à la suite de ce projet. Mais pourquoi 128 maisons et 82 appartements ? Une trentaine de maisons noyées dans la verdure et entourées d’un parc accessible au public ne serait-il pas plus vivable pour tous ?"

Pour eux, c’est clair : voir 210 logements arriver va complètement chambouler leur quotidien et leurs habitudes. "L’utilisation intensive de véhicules en tout genre ne fera qu’aggraver l’état déjà déplorable des voiries. De plus, la construction d’immeubles le long de la rue du Bon Voisin cachera la vue de certains habitants sur la vallée. Sans oublier que ce projet augmentera inévitablement les nuisances en tous genres : bruit, pollution, ainsi qu’une forte augmentation du trafic dans la rue du Bon Voisin, la drève du Vivier et la rue de Samme."

De plus, le comité insiste sur le fait que les voiries actuelles ne disposent ni de trottoirs ni de pistes cyclables permettant aux usagers faibles de circuler en toute sécurité.

Une mobilité qui inquiète particulièrement. "Nous constatons qu’aucun plan de circulation et d’aménagement de voiries autres que celles existantes n’est prévu ni par les autorités communales, ni par le promoteur. Les accès se feront dès lors par les voiries existantes, aggravant davantage l’inconfort et l’insécurité des riverains de la drève du Vivier particulièrement."

Très clairement, le comité s’oppose au projet tel qu’il a été présenté et suggère à la commune de privilégier plutôt l’aménagement du village à la place de ce vaste et imposant projet.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be