Plus qu’un papier pour faire tourner le moulin de Saintes

Une fois le certificat de l’AWaP obtenu, les travaux pourront enfin commencer

Plus qu’un papier pour faire tourner le moulin de Saintes

Une fois le certificat de l’AWaP obtenu, les travaux pourront enfin commencer

C’est un vieux dossier qui pourrait enfin se concrétiser : actuellement à l’abandon depuis 1976, le moulin de Saintes entend bien renaître de ses cendres. Et si le dossier est resté au placard entre 2004 et 2014, celui-ci a été remis au goût du jour et n’est plus qu’à… un certificat de se réaliser.

La Ville de Tubize a en effet confirmé son engagement à hauteur de 500.000 € pour sa rénovation. Et lors du dernier conseil, une mise à niveau des statuts a été effectuée. "Depuis le lancement du dossier, de nombreuses choses ont changé, note Michel Januth, le bourgmestre de la cité du Betchard. À titre d’exemple, l’IBW s’appelle à présent InBW alors que l’Institut du patrimoine est devenu l’Agence wallonne du patrimoine (AWaP)."

Des détails qui ont toute leur importance dans un tel dossier. Mais c’est justement du côté de l’AWaP que les choses coincent un petit peu. "Il ne nous manque plus que leur signature pour débuter les travaux mais le service a été complètement restructuré et il fallait le temps que tout se remette en place. De notre côté, ça fait maintenant cinq ans que nous travaillons dessus et cette remise à niveau était d’autant plus nécessaire qu’on a demandé d’y intégrer le fait que la Ville a déjà payé sa part de la rénovation. C’est à présent figé et c’est sur cette base-là que nous pourrons travailler."

Une fois que l’AWaP aura délivré le certificat (et assuré les différentes parts du paiement), les travaux attendus depuis près de vingt ans pourront débuter. Il n’est jamais trop tard…


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be