"SuperWomen Brabant wallon": une communauté créée par les femmes pour les femmes

Une habitante de Waterloo a lancé un groupe "SuperWomen Brabant wallon".

Charlotte Egli
"SuperWomen Brabant wallon": une communauté créée par les femmes pour les femmes

L’idée de fédérer les femmes germait dans la tête de Maha, 36 ans, indépendante et directrice de sa propre agence dans le digital à Waterloo et maman de deux enfants. "J’ai déjà fait le tour de plusieurs cercles et réseaux de femmes dans la région, et je voulais créer quelque chose de gratuit, favorisant l’entraide, et ouvert à n’importe quel profil." C’est ainsi qu’elle a eu l’idée de créer un groupe Facebook, baptisé "SuperWomen Brabant wallon". Une des caractéristiques de ce groupe, c’est qu’il est fondé sur trois différents piliers : les bons plans familles/mamans/couples, le digital, et l’entrepreneuriat. Et c’est un succès car le groupe compte déjà plus de 600 membres.

Le principal rôle de Maha est de s’occuper bénévolement de la gestion du groupe avec l’aide de 6 autres administratrices aux profils tous différents, Anthéa, Mounia, Sonia, Lindsay, Vanessa et Laurence. Les membres sont libres de se présenter, de poser leurs questions, de s’inscrire sur la liste des indépendantes en cas de besoin, et de discuter entre elles grâce à cette plateforme qui les rassemble.

Maha voudrait également pouvoir organiser des conférences, des dîners, et d’autres activités afin de rassembler physiquement cette communauté, lorsque les temps le permettront. "Pour le moment, nous organisons des runs, et une conférence sur Zoom est prévue en février sur la boîte à outils du couple épanoui", explique Maha. Les premiers retours de femmes sur ce nouveau groupe sont très positifs. Pour Maha, c’est avant tout un moyen de les rassembler et de rendre leur vie plus douce, surtout en cette période où les contacts sociaux sont fortement diminués.

Motivée, elle a aussi décidé de mettre en lumière tour à tour une indépendante sur la page du groupe, une manière de réguler les publicités individuelles parfois nuisibles au bon fonctionnement d’un tel réseau. Pour le moment, les membres sont des femmes entre 25 et 55 ans, qui viennent en majorité de Braine-l’Alleud et Waterloo. "Ça va sûrement s’élargir. Le groupe apporte du positif, et fait du bien", ajoute Maha.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be