Neuf décès à déplorer au sein du home Nos Tayons à Nivelles

Les résidents les plus fragilisés n’ont pas pu résister à la recrudescence du coronavirus

Vincent Fifi
Neuf décès à déplorer au sein du home Nos Tayons à Nivelles
©V.F.
Il y plusieurs semaines déjà que la situation à Nos Nos Tayons, le home de 120 lits géré par le CPAS de Nivelles, est problématique. Suite à l’hospitalisation d’un résident pour une autre cause, il avait...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité