Le projet CQFD a permis d'aider 1.200 élèves du Brabant wallon en deux ans

En deux ans, la plateforme a ainsi permis que 9.000 heures de cours soient dispensées par 320 tuteurs, à environ 1.200 élèves.

Belga
Le projet CQFD a permis d'aider 1.200 élèves du Brabant wallon en deux ans
©DR

Une matinée d'études a été consacrée lundi au projet brabançon de tutorat scolaire CQFD dont la plateforme en ligne lancée en 2019 a connu un succès important grâce au soutien de la province du Brabant wallon. L'idée est de recruter des étudiants de l'UCLouvain et des Hautes écoles du Brabant wallon pour qu'ils deviennent tuteurs d'élèves du secondaire et leur apporte une aide scolaire au prix de 10 euros de l'heure.

En deux ans, la plateforme a ainsi permis que 9.000 heures de cours soient dispensées par 320 tuteurs, à environ 1.200 élèves.

En 2020, alors qu'une partie des élèves avaient connu une année scolaire difficile suite au premier confinement sanitaire, la province du Brabant wallon avait débloqué une aide de 100.000 euros, l'attribuant à l'association La Chaloupe pour que les élèves bénéficient d'heures de tutorat de manière entièrement gratuite. Environ 5.000 heures ont ainsi été offertes.

Cette mesure exceptionnelle n'a pas été reconduite mais la province continue à soutenir La Chaloupe et la plateforme CQFD. Le prix des heures de tutorat est fixé à 10 euros par heure, et ce tarif peut être réduit de moitié en cas de difficultés financières de l'élève.

Depuis octobre 2021, une convention a également été passée par La Chaloupe avec la commission d'agrégation de l'UCLouvain: elle prévoit que dans le cadre du master à finalité didactique ou de l'agrégation, les étudiants en mathématiques, français et sciences donnent un minimum de 5 heures de cours gratuits via CQFD.

Le projet, d'après les responsables, est un "win-win". Les élèves tutorés retrouvent une motivation scolaire et améliorent leurs apprentissages avec des jeunes qui ont pratiquement leur âge et disposent d'une réelle compétence dans les matières qu'ils enseignent, le tout à des prix bien inférieurs à ceux du marché.

Les tuteurs, eux, mettent en pratique leurs apprentissages théoriques auprès des jeunes et acquièrent de l'expérience durant leurs études supérieures. Ils sont également rémunérés pour proposer cet encadrement individuel ou en groupe.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be