Il avait menacé de venir avec une arme à son école de Nivelles : une peine de probation requise

Le jeune homme voulait "fermer les bouches" de ceux qui les harcelaient. L'un d'eux comparaissait également ce lundi.

Il avait menacé de venir avec une arme à son école de Nivelles : une peine de probation requise
©EdA

Le ministère public a requis lundi, devant le tribunal correctionnel du Brabant wallon, une peine de probation autonome de deux ans à l'encontre de Hugo, 18 ans, qui avait publié, en janvier dernier, une vidéo sur Instagram dans laquelle il menaçait de se rendre avec une arme dans une école de Nivelles. Ces menaces avaient entrainé la fermeture temporaire de l'école.

Florian, un majeur identifié comme étant l'un des harceleurs du prévenu, comparaissait également lundi pour menaces, harcèlement et coups volontaires. Ayant fait défaut à l'audience, 10 mois de prison ont été requis à son encontre.
Le 16 janvier 2022, dans un live Instagram qu'il demandait à ses followers de diffuser, Hugo a annoncé qu'il se rendrait le lendemain à l'Institut provincial d'enseignement technique (IPET) de Nivelles avec une arme. Il précisait n'avoir rien à perdre, et annonçait qu'il allait tirer si la police se rendait sur place. La vidéo a été visionnée par des élèves et des parents, et la direction de l'école a été avertie, tout comme la police et le parquet du Brabant wallon. Le jeune homme ne parvenant pas à être localisé - il n'avait plus d'adresse fixe -, l'école a été fermée le 17 janvier par précaution.

Lorsqu'il a été arrêté, Hugo a expliqué qu'il avait proféré ces menaces pour "fermer les bouches" de ceux qui l'humiliaient et le harcelaient. Le jeune majeur a montré aux policiers une vidéo qui circulait également sur les réseaux sociaux, où on le voyait supplier d'arrêter pendant que plusieurs personnes le frappaient de manière extrêmement violente, dans une maison vide. Il recevait des coups de pied et des coups de poing dans le visage et au niveau des tempes. Un mineur d'âge ainsi qu'un majeur ont été identifiés dans le cadre de ce volet du dossier.
Le tribunal rendra son jugement le 13 juin.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be