Ils réclament une "cyclostrade" sur la N4

Samedi, les membres de plusieurs sections du Gracq ont roulé en peloton sur la Nationale 4 pour réclamer une piste cyclable.

Michel Demeester
Ils réclament une "cyclostrade" sur la N4

En juin 2021, les groupes locaux du Gracq de Wavre, Ottignies-LLN, Mont-Saint-Guibert, Chastre, Walhain, Gembloux, La Bruyère et Namur manifestaient en faveur d’un aménagement cyclable sécurisé et séparé de la voirie dans les deux sens de circulation, le long de la Nationale 4, entre Namur et Wavre.

Le ministre régional chargé de la Mobilité, Philippe Henry (Ecolo), avait promis de mettre le dossier à l'étude pour une réalisation rapide. "Un an plus tard, rien n'a changé. Nous sommes toujours dans l'attente d'informations sur l'évolution de ces dossiers, indique Yves Dewelle, membre du Gracq d'Ottignies-Louvain-la-Neuve. Nous avons donc décidé de renouveler notre action pour réitérer nos demandes."

Une chute avant d’arriver sur LLN

Ce samedi matin, les différentes sections des communes traversées par la Nationale 4, ont roulé de Wavre à Gembloux pour les unes, de Namur à Gembloux pour les autres.

Le Gracq Wavre a démarré très tôt pour rejoindre les membres de la section locale d’Ottignies-Louvain-la-Neuve. Les sections de Mont-Saint-Guibert et Walhain ont rejoint le peloton. Namurois et Brabançons se sont rassemblés au centre sportif de l’Orneau à Gembloux.

Une quarantaine de cyclistes se sont regroupés au parc Athéna à Louvain-la-Neuve pour rouler en peloton vers Gembloux. "Nous avons eu une chute le long de la Nationale 4 après le rond-point en s'avançant vers Louvain-la-Neuve. Il n'y a pas de piste cyclable à cet endroit", a indiqué Albert Mahieu, président du Gracq Wavre.

Sécurisé si un enfant de 10 ans peut rouler seul

L’objectif était cette fois encore d’attirer l’attention des autorités sur l’importance de créer un aménagement cyclable, une "cyclostrade", des deux côtés de la Nationale 4.

"La Nationale 4 est un axe structurant. De nombreuses personnes l'empruntent à vélo pour venir travailler à Louvain-la-Neuve. Il y a de nombreuses écoles à Louvain-la-Neuve. Certaines personnes hésitent à prendre le vélo sur la Nationale 4. Elles ne se sentent pas en sécurité. Le Gracq trouve que l'aménagement cyclable est bon lorsque l'on peut laisser un enfant de 10 ans rouler seul", poursuit Yves Dewelle.

La Nationale 4 est loin d'offrir cette sécurité. "À certains endroits, la piste cyclable fait 35 centimètres de large alors qu'elle doit idéalement faire 1,2 mètre. Les aménagements à la sortie 8A sont une véritable catastrophe pour les cyclistes. Au rond-point situé au croisement du boulevard Baudouin Ier, nous avons demandé que les filets d'eau soient lissés pour éviter les soubresauts très désagréables pour les vélos-cargos", lance encore Yves Dewelle.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be