Walibi prépare Halloween et cherche 300 monstres ainsi que 800 étudiants

Le parc d’attractions recrute 300 monstres pour Halloween. Un congé de Toussaint doublé, c’est davantage de monstres à trouver.

Ariane Bilteryst
Walibi prépare Halloween et cherche 300 monstres ainsi que 800 étudiants
©BELGA

Les festivités Halloween au parc Walibi sont devenues célèbres et rencontrent un impressionnant succès de foule. Pour réussir cet événement, le parc d’attractions wavrien recrute, dès maintenant, 800 étudiants pour renforcer son effectif de saisonniers à Halloween. À quoi il faut ajouter 300 figurants. Un chiffre qui explose puisque, désormais, le congé de Toussaint s’étire sur deux semaines dans les écoles de la FWB. Le petit kangourou se frotte donc les mains.

«Pour endosser le rôle d'un monstre, nous recherchons des gens de plus de 16 ans, capables de faire preuve d'une grande créativité et dotés d'un bon sens du contact, mais pas que des étudiants. Il nous faut aussi des artistes maquilleurs et des habilleurs», expose Justien Dewil, chargée de la communication. Elle insiste: «Tout candidat doit également être disponible les 8 et 9 octobre, 15 et 16 octobre et du 22 au 6 novembre. C'est essentiel.»

Une formation pour faire peur

Les candidats jobistes peuvent s'inscrire via le site internet de Walibi. «Pour ceux qui postulent pour être figurants, ils seront contactés pour se présenter à nos auditions en juillet et août. Ils devront se présenter et imiter un monstre. Sans déguisement, c'est assez amusant à voir… Après, s'ils sont sélectionnés, ils auront une formation en automne, en fonction du rôle qui leur sera attribué.»

Pour ce qui est des 800 étudiants à recruter, les profils recherchés sont variés: opérateurs d’attraction, agents d’accueil, agents de propreté, collaborateurs en boutique ou horeca…

Offres d’emploi pour cet été: urgent

Alors, travailler à Walibi, un job en or ? Pas sûr. Niveau rémunération, le kangourou ne se montre pas des plus généreux. Selon les chiffres annoncés sur le site internet de Walibi : le brut pour les étudiants fluctue de 7,68 €/h à 16 ans ; à 8,99 €/h à 18 ans ; et 10,97 €/h pour les 21 ans et plus. Bref, il arrive péniblement au revenu minimum mensuel moyen garanti pour les travailleurs à partir de 18 ans et pour les étudiants à partir de 21 ans. Walibi précise que l'entreprise se base sur la convention paritaire pour les attractions touristiques (CP333) pour fixer ces rémunérations qui ont été revues légèrement à la hausse le 1er mai 2022.

Toujours selon le site de l'entreprise, les saisonniers sont, quant à eux, rémunérés à raison de 10,97 € brut/h, quel que soit leur âge. Dans les deux cas, jobistes et saisonniers, des avantages en nature viennent compléter le salaire : entrées gratuites au parc, repas à prix démocratique au restaurant de l'entreprise, écochèques, etc. Autre avantage souligné, ces jobs précaires peuvent présenter des perspectives de carrière : " 76 % de nos managers ont démarré comme étudiants ou saisonniers ", précise encore le site de Walibi.

Si pour les deux mois d'été 2022 à venir, le parc a déjà atteint son quota d'embauche de jobistes, ce n'est pas le cas pour d'autres profils de travailleurs. " Nous recherchons encore activement des saisonniers pour travailler soit dans l'horeca, soit comme responsables d'équipe, ou encore en tant que maîtres nageurs diplômés. Ce sont des profils plus difficiles à recruter. Il n'est donc pas trop tard pour nous contacter", assure Justien Dewil.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be