Disparition inquiétante à Rebecq d'un policier bruxellois en possession de son arme

Les recherches pour tenter de retrouver Frédéric Gonzalez Moradiellos se poursuivent mercredi après-midi.

Disparition inquiétante à Rebecq d'un policier bruxellois en possession de son arme
©Police et Belga

La disparition inquiétante d'un policier bruxellois a été signalée, dès mardi, de son domicile à Rebecq. Le trentenaire, en possession de son arme de service, n'a pas encore été retrouvé, a-t-on appris mercredi en début d'après-midi auprès du parquet du Brabant wallon.

Frédéric Gonzalez Moradiellos a quitté, mardi matin vers 10h00, son domicile situé le long de la rue du Petit-Bruxelles, à Rebecq. Depuis, il ne s'est plus manifesté.

D'importantes recherches et de nombreux autres devoirs d'enquête ont été entrepris dans le Brabant wallon et en région bruxelloise.

Aucune trace du disparu n'avait encore été trouvée mercredi après-midi.

Affecté à Ixelles, le policier âgé de 35 ans est membre du personnel de la zone de Bruxelles-Capitale. Il avait tout récemment déménagé dans le Brabant wallon et gardait donc de nombreuses attaches bruxelloises.

"Sans préjuger de ce qui a pu se passer dans le cas présent, nos policiers exercent un métier particulièrement exigeant et pas toujours reconnu. Il suffit parfois d'une difficulté personnelle qui s'ajoute à celles du service pour que survienne une catastrophe", commente un porte-parole du parquet brabançon wallon.

Les recherches pour tenter de retrouver Frédéric Gonzalez Moradiellos se poursuivent mercredi après-midi.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be