Le harnais de sécurité de Camille ne s'est pas enclenché dans le Vampire à Walibi: "J'ai failli mourir ce jour-là, je n'en dors plus la nuit" (VIDEO)

Une habitante de Tourcoing a connu une mésaventure en se rendant à Walibi.

Camille est venue à Walibi dimanche avec son compagnon ainsi que des amis. Sur le coup de 16 heures, elle se rendait dans l'attraction Le Vampire.

Comme son compagnon est en situation de handicap, le couple français a été installé en dernier. La vérification du harnais a été faite du côté de son compagnon mais pas du sien...

Au début, elle en rigolait, pensant que l'agent de sécurité allait repasser pour l'enclencher. Il n'en sera rien. " On s'était dit, imagine, ils oublient de me mettre le harnais de sécurité ? Et puis le sol s'est ouvert sous nos pieds et les wagons ont commencé à partir", explique-t-elle à nos confrères de La Voix du Nord.

Camille a eu le bon réflexe de sauter de son siège, se retrouvant sur la plateforme où les autres visiteurs attendaient leur tour. "Le wagon est passé juste au-dessus de mes jambes. Mon copain a crié et l'alarme a été déclenchée, bloquant le train", raconte-t-elle. "Ils nous ont expliqué que le train s'était arrêté grâce au déclenchement automatique de la sécurité. Mais j'ai du mal à croire à cette version. Quel intérêt de suspendre le train à cette hauteur ?".

Le manager du parc est ensuite venu aux nouvelles. "Il nous a demandé de le suivre et nous a mis à l'écart", poursuit-elle. "Il nous a proposé de profiter gratuitement de l'espace restauration. Mais la dernière chose dont j'avais envie, c'était de manger une gaufre. Le médecin du parc a relevé une tension basse et un rythme cardiaque élevé".

Comme conseillé par le manager de Walibi, Camille a porté plainte. Elle s'est également rendue chez son médecin qui lui a diagnostiqué un stress post-traumatique. "Je n'arrive plus à dormir, je fais des cauchemars. Il m'a arrêtée une semaine. Je ne peux pas m'empêcher de me dire que j'ai failli mourir ce jour-là".

De son côté, le parc a reconnu avoir fauté et mène une enquête en interne pour comprendre l'origine de l'incident: "Pour une raison inconnue, les vérifications habituelles n'ont pas été adéquatement effectuées et le harnais de sécurité de la personne n'a pas été correctement abaissé."


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be