12.000 € d’acompte mensuel pour Arnaud propriétaire de "Place to Be": "Il va falloir vendre beaucoup de pistolets pour ne pas finir flingué"

Un coup de massue pour le commerçant qui s'épuise au fur et a mesure des crises successives.

S.C.
12.000 € d’acompte mensuel pour Arnaud propriétaire de "Place to Be": "Il va falloir vendre beaucoup de pistolets pour ne pas finir flingué"
©D.R.
Arnaud Szalies, propriétaire des boulangeries et salon de thé “Place to Be” se demande bien ce qui lui arrive. En effet, la dernière régularisation qui lui a été réclamée...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité