Harcèlement et les violences sexuelles dans l’enseignement supérieur : "il y a encore des remarques sexistes assez incroyables"

La députée Ryckmans et la ministre Glatigny sont d’accord : il faut encore œuvrer pour réduire le harcèlement et les violences sexuelles dans l’enseignement supérieur.

Arnaud Huppertz
Harcèlement et les violences sexuelles dans l’enseignement supérieur : "il y a encore des remarques sexistes assez incroyables"
©EdA
"Il faut que l’on puisse avancer vers une...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité