La production mondiale des chocolats Leonidas bientôt à Nivelles-Nord : "un projet à haute valeur environnementale"

L’entreprise bruxelloise déménagera dans le zoning de Nivelles-Nord en 2024.

Photos Bernard Demoulin : Leonidas Blv Jules Graindor 41 Anderlecht
©© Bernard Demoulin

Implantée à Bruxelles depuis plus d’un siècle et à Anderlecht depuis une quarantaine d’années, l’entreprise chocolatière Leonidas a confirmé son départ de la région-capitale hier par communiqué. Elle va regrouper ses activités, pour l’instant réparties sur deux sites bruxellois, dans le zoning de Nivelles-Nord, sur un terrain de cinq hectares.

Un 1er déménagement à l’été 2024

L’entreprise familiale dirigée par Philippe de Selliers espère entamer les travaux de construction de son nouveau site au début de l’année prochaine et démarrer la production de ses pralines pour l’été 2024. La demande de permis a déjà été introduite auprès de la Ville de Nivelles. Cela fait quatre/cinq ans que Leonidas envisageait de regrouper ses deux sites - production et logistique : générateurs de nuisances, de pollution et de coûts supplémentaires relatifs au transfert de la marchandise du site de production et des entrepôts.

"Nous avons longtemps discuté avec la Région bruxelloise, qui nous a proposé plusieurs sites", explique le PDG de l'entreprise familiale Philippe de Selliers. Cela n'a pas abouti pour plusieurs raisons. "Nous avions besoin de 5 hectares et d'un terrain assez long", typique d'une usine de production de chocolat. Outre que Bruxelles dispose de très peu de terrains de ce type disponibles, le prix du foncier est très cher par rapport à la concurrence brabançonne.

Sur le zoning de Nivelles-Nord, Leonidas promet que la "nouvelle usine visera la certification BREEAM Excellent. Cette dernière souligne la démarche environnementale de l'ensemble du projet. Elle prend en compte la santé et le bien-être des travailleurs, la gestion de l'énergie et de l'eau, le transport, la mobilité, les matériaux utilisés et la gestion des déchets."

Par ailleurs, le pôle recherche et développement "sera renforcé, avec près de 1 000 m² dédiés aux différents laboratoires et lignes pilotes. Ces aménagements performants permettront d'envisager des collaborations ambitieuses avec les universités et autres organismes de recherche en agroalimentaire."

La ministre en charge du dossier Barbara Trachte (Écolo) regrette bien évidemment le départ de ce "fleuron bruxellois." "C'est toujours dommage, mais c'est le lot des entreprises qui veulent s'étendre et qui sont dans une ville-région comme Bruxelles", commente son porte-parole. "L'entreprise avait besoin de plus d'espace. Elle a trouvé son bonheur à Nivelles car les murs bruxellois ne sont pas extensibles."

Objectif : maintenir 100 % de l’emploi

En termes d'emploi, Philippe de Selliers ambitionne de garder l'entièreté du personnel. Soit les 150 CDI en usine ainsi que les 80 cadres et employés. Sans oublier les 150 CDD embauchés pendant la pleine saison - en hiver -, soit 4 à 6 mois par an. "C'est une société familiale. Nombreux travaillent chez nous depuis très longtemps. Ils font partie de la famille à 100 %. Ensuite, la fabrication de pralines nécessite un savoir-faire qui prend des années à acquérir. On ne veut pas perdre cette connaissance."

Même si la distance à vol d'oiseau entre Anderlecht et Nivelles est faible, le trajet futur des employés et ouvriers est en cours d'analyse. "Nos employés viennent d'un peu partout en Belgique : Tournai, Mons, Liège, la Flandre et beaucoup Bruxelles, évidemment. Nous analysons la situation au cas par cas."

Que deviendra le site de 1,7 hectare de la rue Graindor à Anderlecht ? "Ce n'est pas encore décidé", précise Philippe de Selliers. "Notre objectif est que le futur projet apporte une plus-value au quartier qui a parfois subi les nuisances de notre activité. Nous avons été heureux ici pendant quarante ans. Nous ne laisserons pas ce site à l'abandon."

Leonidas ne se transformera pas en promoteur immobilier. Si le conseil d’administration n’a pas encore pris sa décision, le site sera probablement vendu.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be