Nivelles : la vitesse des autres gêne de nombreux usagers du Ravel

Utilisé tant en semaine que le week-end, le RAVeL aclot obtient une note de 8,8 sur 10. Bémol : la cohabitation entre usagers.

Vincent Fifi
 Le RAVeL à Nivelles est très utilisé en semaine et le week-end, par des cyclistes mais aussi par des piétons. Mais la cohabitation n’est pas évidente.
Le RAVeL à Nivelles est très utilisé en semaine et le week-end, par des cyclistes mais aussi par des piétons. Mais la cohabitation n’est pas évidente. ©ÉdA
À la demande des ministres régionaux en charge de la Mobilité et du Tourisme, l’ASBL Chemins du Rail...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité