Conflit de voisinage mortel à Grez-Doiceau : le meurtrier présumé de Michel Abs, qui s’était interposé pour calmer les esprits, incarcéré

L’homme soupçonné d’avoir tué l’un de ses voisins, dimanche à Grez-Doiceau, a été incarcéré à la prison de Nivelles, a indiqué le parquet du Brabant wallon mardi. Son maintien en détention fera l’objet d’une décision de la chambre du conseil attendue mercredi.

 Michel Abs est intervenu pour séparer les deux voisins qui se disputaient. Il a été mortellement poignardé.
Michel Abs est intervenu pour séparer les deux voisins qui se disputaient. Il a été mortellement poignardé. ©BELGA

L’individu, né en 1964, a été interpellé après un conflit de voisinage qui a mal tourné, dimanche à Grez-Doiceau, dans lequel il aurait poignardé deux de ses voisins, dont l’un mortellement.

Les faits ont été perpétrés dans le quartier de l’avenue des Sapins, à Hèze. Sur fond de querelle liée à une palissade, le quinquagénaire s’en est violemment pris à deux de ses voisins.

Armé d’un couteau, l’individu a grièvement blessé l’un des deux, un homme né en 1963, avant de poignarder mortellement le second, un homme né en 1948, de deux coups dans le dos.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le défunt serait intervenu pour calmer les esprits.

Une juge d’instruction est descendue sur les lieux, dimanche vers 17h20. Une équipe du laboratoire de la police judiciaire fédérale et un médecin légiste sont également intervenus.

L’auteur présumé des faits a été privé de liberté et inculpé d’homicide volontaire au préjudice de l’un de ses voisins et de tentative d’homicide volontaire à l’encontre du second.

Placé sous mandat d’arrêt, l’homme a été incarcéré à la prison de Nivelles.

La chambre du conseil du tribunal de première instance du Brabant wallon se réunira mercredi en vue de décider de la prolongation ou non de sa détention provisoire.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...