Jodoigne : cinq ans après avoir embrassé une fillette de 9 ans, il obtient la suspension du prononcé

Poursuivi cinq ans après les faits, le prévenu est devenu père et explique avoir “pris en maturité “. Il s’en tire avec une suspension du prononcé.

Vincent Fifi
 Illustration justice
©EdA - Jacques Duchateau