"C’est un grand départ, important pour les sportifs mais aussi pour les commerçants et les habitants de Jodoigne."

C’est un jour important pour la ville de Jodoigne comme l’a souligné Jean-Luc Meurice, le bourgmestre, fier de présenter le futur pôle sportif polyvalent qui prendra place sur la plaine de la Gadale. Les autorités ont opté pour un site à proximité du centre, à côté du Ravel et de la chaussée de Tirlemont.

Avec une enveloppe de 22 millions d'euros, dont 13,5 millions de subsides et d’autres aides, notamment de l’INBW, on y retrouvera un hall sportif de 5600 m² en deux modules, une salle polyvalente mais aussi une piscine ainsi que de multiples terrains de sports (Tennis, hockey voire padel) tout comme une piste d’athlétisme. « La Ville a besoin d’un grand projet. Après la tempête qui a détruit le hall, on a décidé de rebondir en optant pour ce nouveau site de douze hectares. C’est un projet ambitieux. C’est un grand départ, important pour les sportifs mais aussi pour les commerçants et les habitants de Jodoigne. »

© DR

Pour Mathieu Michel, président du collège provincial : « La Province a pour but de faire rayonner l’ensemble de ses communes. Il existe des projets piliers. Je suis très heureux quand je vois cette créativité stimulante. C’est un réel bonheur de voir des communes qui ont des ambitions. Jodoigne offre une réponse aux enjeux d’aujourd’hui mais aussi à ceux de demain. Ce projet redonne de l’ambition pour l’Est du Brabant wallon. »

Beaucoup de défis figurent dans ce projet comme la rationalisation des investissements. Un seul parking pour l’ensemble, une seule buvette mais aussi et surtout un système de chauffage unique 100% biomasse. Du côté de l’auteur de projet, on souligne la volonté d’intégrer ce pôle sportif dans un parc paysager. Le mot d’ordre est eco-responsable. Deux accès sont prévus, l’un via la chaussée de Tirlemont, l’autre via la rue de Piétrain pour assurer la liaison avec le centre de la Ville. Sur le site, seule la mobilité douce est prévue. Si tout se passe comme prévu, l’inauguration est programmée pour Noël 2022.

Notre dossier complet dans La DH Brabant wallon de ce samedi.