Malheureusement, le Covid-19 continue de faire des dégâts au sein des établissements scolaires de la Jeune Province. Ce mercredi, c’est du côté de l’école Francisco Ferrer à Tubize que la direction a été contrainte de prendre des dispositions. “Dans un premier temps, c’est la partie maternelle qui a été mise en quarantaine, explique Sébastien Galach, le directeur de l’établissement. Et à partir de ce jeudi, ce sont les primaires qui seront placés en quarantaine.”

En effet, plusieurs cas de Covid-19 ont été détectés du côté des professeurs alors que plusieurs élèves se plaignaient de maux de ventre, de gorge ou encore de tête. Au total, ce ne sont pas moins de 260 élèves qui vont être privés d’école jusqu’au 12 février prochain. “Jeudi matin, nous allons organiser un grand testing, continue le directeur de l’école Francisco Ferrer. Les enfants vont venir par petits groupes et par classe pour se faire tester, tout comme les professeurs et les membres du personnel.”

Ce mercredi, la direction a donc dû mettre sur pied une sorte de circuit ainsi qu’un ordre de passage afin d’éviter que les élèves ne se croisent en venant se faire tester ce jeudi à l’école. “Je dois bien avouer que cela devient pesant et fatigant, reconnaît Sébastien Galach. Car il y a ce côté testing, mais la quarantaine ne signifie pas non plus que les élèves soient en congé. Les professeurs doivent aussi s’organiser pour alimenter des dossiers pédagogiques pour les enfants. C’est tout un travail d’organisation dont on se serait bien passé”, conclut le directeur qui précise que les deux autres implantations de Francisco Ferrer n’ont, pour le moment, pas été touchées par la crise sanitaire.