La crise sanitaire n’a fait qu’accélérer un mouvement qui commençait à prendre de l’ampleur: le besoin pour les consommateurs de revenir à la proximité, au commerce local et aux produits authentiques. Pour encourager cette dynamique à l’heure de la relance, la Province a annoncé mercredi le lancement d’un appel à projets spécifiques.

Pratiquement un triple appel à projets puisque 400.000 euros - le montant sera augmenté au besoin - sont prévus pour financer trois types d’actions menées par les commerçants ou les communes. Ce sont ces dernières qui doivent remettre des dossiers, et ceux-ci seront sélectionnés par un comité extérieur. En plus du financement, la Province promet de fournir également un accompagnement lors de la concrétisation des initiatives, pour que ce qui est mis en place soit le plus efficace possible.

Les premières actions soutenues concernent les cellules vides dans les centres des villes et villages. Pour les communes qui ne bénéficient pas du programme régional Créashop ou Créashop Plus (pour éviter les doublons), des montants allant jusqu’à 6.000 euros par dossier seront attribués aux initiatives permettant de créer ou relocaliser une activité économique dans ces cellules vides.

Deuxième type d’actions, bénéficiant du même montant et cette fois dans toutes les communes, la digitalisation des points de vente physiques avec des aides provinciales par exemple pour acheter certains outils numériques permettant de prendre des commandes en ligne, de faciliter les retraits par les clients, d’améliorer la visibilité numérique…

Les troisièmes actions soutenues seront menées par les communes, éventuellement associées entre elles, pour favoriser les circuits courts et la vente de produits locaux. Les dossiers retenus pourront bénéficier d’un financement allant jusqu’à 15.000 euros.