Brabant wallon

BRAINE-L’ALLEUD

Dernier lâcher de ballons au Grand Frêne, au profit du Télévie

SOLIDARITÉ Rires, sifflets, mains qui s’agitent, sauts de joie… Pour les enfants, un lâcher de ballons, c’est magique.

Hier matin à l’école communale du Grand Frêne, à Ophain, 600 ballons lancés par autant de bambins ont pris la direction du ciel, poussés par un vent fort et des cris d’enthousiasme.

Un show aérien en blanc et rouge que l’on doit à l’opération Télévie d’aide à la recherche contre le cancer. Spectaculaire mais aussi solidaire.

L’an dernier, la mobilisation des écoles communales a permis de récolter, au travers du lâcher de ballons mais aussi de la vente de produits et d’une marche parrainée, environ 9.300 € !

Évidemment, pour arriver à ce résultat, il faut que des bénévoles se mobilisent, que des enseignants assurent le relais, que les enfants s’impliquent. Et le lâcher de ballons constitue le couronnement de ces efforts.

Mais ces derniers temps, cette action laisse un goût mitigé. À l’heure où on tente de sensibiliser les enfants et la population au développement durable et au respect de l’environnement, peut-on lâcher des centaines de ballons dans la nature sans se poser de question ?

Les ballons qui retombent sur terre sont des déchets, et ceux qui échouent dans l’eau peuvent tuer des animaux marins, qui peuvent les confondre avec des méduses et les ingérer. “C’est le dernier lâcher de ballons “, confirme l’échevine de l’Enseignement, Chantal Vermissen. “On continuera la mobilisation pour le Télévie, mais avec d’autres moyens pour récolter des fonds.”



© La Dernière Heure 2011