Brabant Wallon Le Brabant wallon dispose de multiples lieux où pratiquer un sport, sans compter les sites privés.

Qui dit nouvelle année dit aussi nouvelles résolutions. Et, très souvent, on retrouve le sport dans ces envies soudaines. Le sport, c’est la santé, mais encore faut-il savoir où le pratiquer !

L’offre en infrastructures sportives en Brabant wallon existe bel et bien. Le Brabant wallon a initié une large réflexion avec les communes et les acteurs supra-communaux en vue de mettre en place une stratégie visant un développement optimal et cohérent sur son territoire. À partir de la base de données Cadasports, une liste a été établie par la Direction des infrastructures sportives de la Région wallonne, qui recense tous les sites sportifs gérés par les pouvoirs locaux et par les associations sportives.

Les informations disponibles dans cette base de données n’étant pas toujours exhaustives, les sites internet des communes et des infrastructures sportives permettent d’étoffer le référencement.

Au-delà de ces infrastructures publiques, on retrouve en outre des infrastructures sportives gérées à titre privé (manèges, terrains de golf, piscines…) tout comme les sports ne nécessitant pas d’infrastructures du tout (cyclisme sur route, jogging…).

Le Brabant wallon n’est donc pas trop mal loti lorsque l’on apprend que 905infrastructures sportives réparties sur 240sites existent. Cela permet ainsi la pratique de 88sports différents.

" Pour autant, notons que l’offre en infrastructures sportives n’est pas homogène sur l’ensemble du territoire provincial. Il apparaît ainsi que la commune d’Ottignies-LLN dispose de l’offre en infrastructures sportives la plus importante et la plus diversifiée de la province. En effet, la commune comptabilise 86infrastructures sportives sur son territoire pour la pratique de 59sports différents ! Cette offre s’explique principalement par la présence de l’important complexe sportif de Blocry, conçu originellement pour accueillir les milliers d’étudiants du campus universitaire de l’UCL."

Les communes de Braine-l’Alleud, Nivelles, Grez-Doiceau et Rixensart disposent encore chacune de 57 à 80infrastructures pour la pratique de plus de 40sports différents. Notons que ces communes sont localisées dans le centre et l’ouest du Brabant wallon.

Inversement, les communes proposant les offres en infrastructures sportives les plus faibles et les moins diversifiées sont Incourt, Beauvechain et Chastre, soit des communes de l’est et du sud du Brabant wallon. Ces troiscommunes mettent à la disposition des citoyens des infrastructures pour la pratique de moins de 10sports différents. C’est beaucoup moins que la moyenne provinciale qui est de 34infrastructures par commune pour la pratique de 23sports différents.