Changement en vue à la tête de la commune de Grez-Doiceau. Le bourgmestre, Alain Clabots, cédera le mayorat à Paul Vandeleene en octobre prochain, comme l'ont révélé nos confrères de L'Avenir ce vendredi matin.

Engagé depuis plus de vingt ans dans la vie politique, le maïeur grézien n'avait pas caché son intention de céder sa place en cours de mandature. "Il n’y avait pas une date bien précise mais j'avais bien dit que je céderai le pas un jour ou l'autre, explique Alain Clabots. En octobre, j’aurai pratiquement 67 ans, j’estime qu’il faut un peu de fraîcheur et permettre à la relève d'arriver. Je n’ai jamais vu mon poste comme un pouvoir, je n'avais aucune ambition politique. J’ai essayé de faire au mieux pour la commune et je n'ai pas envie de m’accrocher au pouvoir jusqu’à devenir gaga. Je resterai conseiller communal, mais je ne serai pas une belle-mère."

L’ordre de la liste Avec Vous aurait désigné Nicolas Cordier, 2ème score avec 775 voix, comme successeur d’Alain Clabots. Mais celui-ci étant impliqué professionnellement dans des projets d’envergure pour l’UCLouvain, il ne peut se libérer en cours de législature. "Le choix n'était pas possible, les deux fonctions doivent se gérer à temps plein, estime Nicolas Cordier, qui est responsable du développement urbain à l'UCLouvain. J'estime qu'un mandat de bourgmestre nécessite beaucoup de temps. Avec ma fonction, ce n'était pas possible."

Directeur de l’école Saint-Joseph aux Champs depuis 2005, Paul Vandeleene (681 voix) s’est présenté pour la première fois aux élections communales en 2018. Ce Néthennois, toujours impliqué dans la vie communale, est très connu des Gréziens. Paul Vandeleene a récemment annoncé qu’il terminait sa carrière d’enseignant et directeur en juin 2021, ce qui lui permettra d'être pleinement disponible pour la commune. 

Le relais sera donc passé à Paul Vandeleene au conseil communal du 12 octobre.