Le propriétaire du garage où les faits se sont déroulés donne sa version des faits.


Quelques jours après cette altercation musclée à hauteur du McDonald's de Nivelles, chaussée de Namur, le propriétaire du garage où tout s'est déroulé livre sa version des faits. Car si pendant un temps, on a pensé qu'ils avaient eu lieu au fast-food, ils se sont en réalité produits devant le garage situé en face.

Mardi après-midi, un véhicule avec deux personnes à son bord s'est stationné dans l'allée privée du garage bien connu de la cité des Aclots. Le propriétaire et son fils leur ont alors demandé de déplacer leur véhicule, ce qui a visiblement mis le conducteur hors de lui. Celui-ci est sorti de son véhicule et s'en est pris verbalement aux garagistes. Il aurait également donné des coups au plus jeune. Contactés, les services de police sont rapidement arrivés sur les lieux et les deux individus survoltés ont déguerpi.

Toujours d'après notre interlocuteur, ceux-ci sont revenus trente minutes plus tard avec au moins trois autres véhicules. Ils étaient en possession d'armes blanches qu'ils ont brandi au garagiste présent. Au passage, ils ont cassé plusieurs carreaux et ont donné des coups aux portes de garage. Avant que la police ne revienne sur place, des hommes avaient déjà pris la poudre d'escampette. "Si la police n'était pas arrivée rapidement, ça aurait pu très mal finir", résume le propriétaire du garage, encore sous le choc.

Six hommes ont été interpellés par la police et auditionnés. Une procédure accélérée devant le tribunal a été lancée pour le propriétaire du taser qui possédait également un cutter.