Une future antenne GSM près d’une école mobilise les citoyens !

L’opérateur Ericsson vient finalement d’obtenir, après trois tentatives refusées depuis 2016 par la Ville d’Ottignies, l’autorisation d’implanter une antenne GSM, à Limelette, à proximité directe de l’école de Jassans et de la crèche parentale "Les Tournesols".

Cette antenne a pour objectif annoncé de permettre aux voyageurs de la SNCB de bénéficier en continu d’un signal 4G suffisant pour traverser le tunnel ferroviaire. Cela signifie un signal d’une puissance telle qu’il permet de passer au travers du béton armé. "Lors de la dernière réunion d’information avec l’échevin de l’Urbanisme Philippe Delvaux et les riverains, le représentant d’Ericsson a suscité l’indignation générale en avouant ouvertement qu’il existerait une alternative à ce pylône : implanter plusieurs petites antennes-relais le long du chemin de fer… Mais cette alternative est trop onéreuse. Nos dirigeants préféreront-ils soumettre nos enfants à un rayonnement électromagnétique puissant dont on connaît les impacts négatifs sur la santé ? Ou, feront-ils pression sur les opérateurs afin qu’ils installent leurs antennes dans le tunnel sous voie ? Santé versus profit : il faudra choisir !"

Ce mercredi, l’échevin de l’Environnement et l’éco-conseillère Dorothée Hébrant ont été défendre, devant la Commission de recours wallonne, la position de la Ville. Le collège espère que ses arguments auront été entendus. La décision du ministre wallon en charge de l’Aménagement du territoire est attendue au plus tard à la mi-janvier 2020.