Brabant wallon L’Incourtoise a été victime d’un incendie bouté par son ex-mari et un appel à l’aide a été lancé sur les réseaux sociaux.

Le 21 mai dernier, alors qu’elle passait devant sa maison, Ariane la découvre en feu. Malheureusement, malgré un appel rapide aux pompiers, les hommes du feu n’ont rien pu faire pour sauver l’habitation qui est partie en fumée.

Et il n’a pas fallu chercher longtemps pour trouver l’origine du sinistre. "C’est mon ex-mari qui y a mis le feu, déplore Ariane. On était en instance de divorce et je me suis rapidement doutée que c’était de sa faute. Il avait d’ailleurs prémédité son geste puisqu’il avait également garé sa voiture sur la bouche d’égout. Aujourd’hui, il est en prison pour ces faits."

Fort heureusement, il n’y avait personne à l’intérieur au moment des faits, mais les dégâts matériels sont importants. "Encore une chance qu’avec mes deux filles, nous n’étions pas là, mais on a tout perdu. Il ne nous reste plus rien. Ces derniers temps, on a été ballotté à gauche et à droite mais on a pu compter sur notre famille pour nous aider."

Mais également sur un grand élan de solidarité qui s’est rapidement mis en marche sur les réseaux sociaux. "Ça fait chaud au cœur et pour le moment, on est dans un logement transitoire dans la région. Mais ce logement, on ne peut y rester que six mois, renouvelable une fois. Dans un an, on doit donc être parti et on espère rapidement trouver une solution pour obtenir un nouveau logement. Les gens ont été très généreux avec nous car il faut bien l’avouer: ce n’est pas facile pour mes deux filles qui ont un mélange d’émotions entre colère et tristesse", complète Ariane.

Victime de son mari durant plusieurs années, l’Incourtoise aimerait aussi faire passer un message aux autres femmes. "Je voudrais dire à toutes celles qui vivent avec un manipulateur narcissique qu’il faut en parler et qu’il existe des solutions pour s’en sortir. Beaucoup de choses sont mises en place et c’est comme ça que j’ai pu m’en sortir, même si, malheureusement, c’est suite à cela que mon ex-mari a bouté le feu à notre maison", conclut-elle.