Arnold Félix est décédé durant la nuit. Arnold Félix, c’est une célébrité dans le monde des services de secours. Président-fondateur de l’Amicale des corps de sauvetage (ACS) de La Hulpe, Arnold n’a cessé de se battre pour l’aide médicale urgente.

Né en 1945 à La Hulpe, c’est à l’occasion du passage du Tour de France dans sa commune en 1969, qu’il se rend compte qu’il n’y a pas assez de postes de secours. C’est en voiture que les premières interventions sont effectuées sur les lieux d’un accident en attendant l’arrivée d’une ambulance.

C’était unique en Belgique et même en Europe: le lancement d’une association spécialisée dans le secours d’aide médicale urgente.

Une véritable vocation pour Arnold Félix qui fera grandir son association, reconnue pour sa grande efficacité et son professionnalisme.

Arnold Felix incarnait l’ACS et même l’aide médicale pour laquelle il n’a cessé de se battre.

Outre son enthousiasme et sa grande détermination, Arnold Felix était un grand organisateur, avec des idées novatrices pour améliorer ses services, avec la capacité à réunir trois communes (La Hulpe mais aussi Lasne et Rixensart) et bien des mécènes pour soutenir son projet mais aussi et surtout pour mobiliser des centaines de bénévoles pour faire évoluer l’ACS et l’aide médicale urgente.

Pilote à la Force aérienne dans les années soixante, Arnold Félix vouait aussi une grande passion pour tout ce qui touche à l’aviation. Il travaillera ensuite dans le civil puis comme expert et gestionnaire de crashs liés à l’aviation pour une compagnie d’assurances.

Dans les années 80, il équipe l’ACS d’un hélicoptère et lance Héli Samu, encore une première en Belgique.

Ces derniers mois encore, l’ACS était sur le front de la pandémie et lors des inondations, ce sont des dizaines d’interventions pour venir en aide aux sinistrés.

Inondations: «Les manquements de l’État sont indécents! «

Sur le site de l’ACS, Arnold Félix écrit à propos des inondations de la mi-juillet "Nous décidons dès lors de prendre contact avec le chef de la zone de secours du Brabant Wallon qui nous informe qu’il a déjà envoyé des plongeurs vers Liège et que la situation se dégrade dans le Brabant Wallon! C’est vers 10 h ce 15 juillet que nous appelons le chef de la zone de secours de la Province de Luxembourg, qui nous demande aussitôt l’appui de notre Unimog. Ce véhicule travaillera toute la journée entre Hotton et Erezée à l’évacuation d’une dizaine de personnes. C’est approximativement vers 11 h 50 que le 112 de Mons nous appelle pour une femme enceinte, encerclée par les eaux et bloquée dans sa voiture sur la commune de Grez Doiceau. Sur place, et à sa grande surprise, notre équipe constate que l’intéressée a finalement été mise en sécurité, mais que par contre des dizaines de sinistrés complètement isolés attendent une évacuation! C’est plus de 110 personnes qui seront finalement extraites des zones inondées en une après-midi à Grez Doiceau, dont les résidents d’un home! Les deux jours qui suivirent, une de nos ambulances 112, positionnée à la caserne de Wavre effectuera 15 interventions d’aide médicale urgente, permettant ainsi aux pompiers de continuer leur travail d’évacuation des eaux dans les communes de Wavre et avoisinantes. C’est la Province de Liège qui a manifestement été la plus impactée, et c’est le moins que l’on puisse dire! Il est déplorable de constater le manque de moyens appropriés (hélicoptères, bateaux…), et bien entendu le manque d’effectifs. Les manquements de l’État sont indécents!"

Arnold Félix va beaucoup manquer aux services de secours, et à tous ceux qui l’ont connu. C’est une grande personnalité au service de tous qui nous a quittés.