Au Decathlon de Wavre, les employés sont prêts à recevoir 450 personnes dès samedi : "On attend et on est prêt à recevoir l’affluence, même si on ne peut pas accueillir autant de personnes qu’auparavant", explique Pierre Siraux, le gérant du Decathlon Wavre.

En effet, depuis mercredi, les nouvelles mesures prises par le gouvernement se font déjà ressentir : "On sent que les gens sont plus craintifs, il y a moins de monde depuis l’annonce des mesures."

Cette année, les soldes tombent en août et pas en juillet. Outre le fait que certaines personnes ne sont pas au courant du démarrage des soldes, la mesure n’arrange pas le magasin de sport : "En été, on a un public qui vient pour préparer ses vacances et pour les bonnes affaires. Faire les soldes début août, c’est donc bien moins intéressant pour nous que début juillet où les gens partent en vacances", poursuit Pierre Siraux.

Pas de changement au niveau du stock de vêtements, Decathlon a prévu des cabines et un stock suffisant : "Nous avons fermé les cabines plic-ploc dans le magasin, et nous avons délimité deux pôles cabines. Celles-ci sont désinfectées par une seule personne, engagée pour, après chaque passage. Les vêtements essayés mais pas achetés sont mis en quarantaine pendant quelque temps avant d’être remis en rayon."