L’incivisme est une religion manifestement répandue à Villers-la-Ville comme ailleurs...

Ceux qui ont utilisé le parking situé à proximité immédiate du CPAS, samedi matin à Marbais, dans l'entité de Villers-la-Ville, ont eu la surprise peu agréable de découvrir la tête d’un cochon grillé, abandonnée sur le sol à l’arrière de l’abribus. Peu ragoutant mais l’endroit sert manifestement de lieu de refuge et de nourrissage pour les chats errants: des boites placées dans la petite haie en témoignent.

Mais l’histoire de la tête de cochon ne s’est pas arrêtée là. Lundi, sur les réseaux sociaux, c’est la découverte d’une tête de mouton, pratiquement au même endroit, qui a déchaîné quelques passions sous une photo… C’est que ce week-end, les musulmans fêtaient l’Aïd el Kébir, la fête du sacrifice dont une des coutumes consiste à sacrifier un mouton ou une chèvre.

Evidemment, le cochon de samedi, lui, n’est pas concerné et l’incivisme est une religion manifestement extrêmement répandue à Villers comme ailleurs…

"Cela arrive, après la fête du sacrifice, de découvrir certains restes abandonnés dans la nature: quand c’est loin des habitations, cela fait le bonheur des corneilles et d’autres animaux. Je ne veux pas foncer dans les caricatures et la stigmatisation, soupire le bourgmestre Emmanuel Burton. En plein village, là, c’est une première… Disons que c’est assez hallucinant. J’apprends cela à l’instant et on va envoyer une équipe pour nettoyer. Ce n’est pas très agréable pour le personnel communal et on a d’autres choses plus importantes à faire !"