Brabant wallon

Aucun explosif et aucune arme n'a été découvert lors de perquisitions menées à Wavre, mais aussi à Ottignies et à Comines, dans le cadre d'une enquête terrorisme, a confirmé le parquet fédéral, lundi en fin de matinée. 

Dans la nuit de vendredi à samedi, un jeune homme, suspecté de planifier une attaque terroriste, a été interpellé par la brigade anti-terroriste à Wavre. Il est sous mandat d'arrêt et désormais inculpé pour participation aux activités d'un groupe terroriste. Le jeune homme a été interpellé samedi à l'aube alors qu'il s'apprêtait à commettre un attentat terroriste samedi ou dimanche, indiquait dimanche le journal La Dernière Heure.

Le parquet fédéral a confirmé lundi en fin de matinée que le suspect, Jimmy K., un homme de nationalité belge, âgé de 22 ans, a été inculpé par un juge d'instruction montois pour participation aux activités d'un groupe terroriste.

Le parquet fédéral a ajouté qu'outre la perquisition menée à Wavre, deux perquisitions ont été menées à Ottignies et à Comines, mais que ni explosifs ni armes n'ont été découverts.

Selon La Dernière Heure, l'interpellation a été menée par cinq membres de la brigade anti-terroriste samedi à 03h45. Ceux-ci ont enfoncé la porte de la maison de la grand-mère du suspect, à Wavre.

Le jeune homme aurait assuré à sa grand-mère n'avoir rien fait de répréhensible, avant d'être emmené par les policiers. Selon le quotidien, il était allé voir sa famille afin de faire ses adieux avant de commettre un attentat.

Le suspect se serait converti à la religion musulmane après le décès de sa mère, tuée par son compagnon.

Le parquet fédéral s'est refusé à davantage de commentaires compte tenu de l'enquête en cours.